Publication scientifique


Les premières images de la toile cosmique révèlent une myriade de galaxies naines insoupçonnées

L’instrument MUSE du Very Large Telescope de l’ESO au Chili a observé pour la première fois des filaments de gaz de la toile cosmique, signes possibles de l'existence de nombreuses galaxies jusqu'alors insoupçonnées.

Les filaments de gaz dans lesquels naissent les galaxies sont prédits depuis longtemps par les modèles cosmologiques mais nous n’avions pas encore de véritables images de ces objets. Pour la première fois, plusieurs filaments de cette « toile cosmique » ont été observés directement, grâce à l’instrument MUSE du Very Large Telescope de l’ESO, au Chili. Ces observations de l’Univers jeune, 1 à 2 milliards d’années après le Big Bang, suggèrent l’existence de très nombreuses galaxies naines, jusqu’alors insoupçonnées. Issue d’une collaboration internationale dirigée par le Centre de recherche astrophysique de Lyon (CNRS/Université Lyon 1/ENS de Lyon) et associant le laboratoire Lagrange (CNRS/Université Côte d’Azur/Observatoire de la Côte d’Azur), cette étude parait dans la revue Astronomy & Astrophysics le 18 mars 2021.
 
Centre de recherche en astrophysique de Lyon (CRAL - Université Claude Bernard Lyon 1/CNRS/ENS de Lyon)
Publié le 19 mars 2021