Distinction / prix


Doctorats Honoris Causa 2013 : Janina Legendziewicz et Tejinder. S. Virdee

Le 4 décembre 2013 , sous la présidence de Françoise MOULIN CIVIL, Rectrice de l’Académie de Lyon, Chancelière des Universités, François-Nöel GILLY, Président de l’Université Claude Bernard Lyon 1, a remis les insignes de Docteur Honoris Causa de l’Université à Madame Janina Legendziewicz et Monsieur Tejinder. S. Virdee.

Doctorats Honoris Causa 2013 : Janina Legendziewicz et Tejinder. S. Virdee

Professeur Janina Legendziewicz
Professeur à la faculté de chimie de l’Université de Wroclaw (Pologne)
Elle obtient le titre de Docteur ès Sciences de Génie Chimique en 1971, est habilitée à Diriger des Recherches en 1987 et nommée Professeur en 1994. C’est une personnalité de tout premier plan ayant apporté une contribution majeure aux systèmes de recherche et d'enseignement supérieur polonais, très appréciée par ses responsabilités administratives et scientifiques nationales et locales à l’Université de Wroclaw, en Chimie Inorganique, Chimie de l’Environnement et Spectroscopie Optique des Matériaux Luminescents conduisant aux lasers, scintillateurs et luminophores. Son rayonnement se traduit en effet par près de 260 articles, de nombreux exposés, la présidence de conférences internationales, ses coopérations avec l’ILM (UCBLyon1) et l’Université Duluth (Minesota) et la formation de nombreux chercheurs polonais. La structuration de son Groupe « Physico-Chimie des Lanthanides et Structure des Systèmes Liquides » sur synthèses, analyses structurales et spectroscopiques,  dynamique des états excités des terres rares dans les solides inorganiques, témoigne de son autorité scientifique reconnue par la communauté des matériaux pour l’optique.

Professeur Tejinder. S. Virdee
Professeur de physique à l’Imperial College de Londres
Le Professeur Tejinder. S. (Jim) Virdee de l’Imperial College de Londres est un physicien britannique de réputation mondiale, connu pour être l’un des initiateurs et maître d’œuvre majeur du détecteur CMS (Compact Muon Solenoid), l’un des deux grands détecteurs auprès du collisionneur LHC (Large Hadron Collider) du CERN, qui a permis la découverte en 2012, d’une particule compatible avec un  Boson de Higgs. Il a accompagné l’équipe de l’Institut de Physique Nucléaire de Lyon impliquée dans cette aventure scientifique (dont l’attribution du prix Nobel de Physique 2013 à F. Englert et P. Higgs fût l’aboutissement). Scientifique éminent, il a été en mesure, il y a vingt ans, de dégager des choix technologiques de pointe qui ont rendu possible cette découverte majeure. Il est l’auteur de plus de quatre cent publications, membre de plusieurs sociétés savantes prestigieuses dont la Royal Society et récipiendaire des prix Milner et ESP.  Jim Virdee marque ainsi de son empreinte l’histoire de la physique des particules par sa vision globale exceptionnelle d’une nouvelle physique complexe.
Publié le 5 décembre 2013 Mis à jour le 4 décembre 2015