Distinction / prix


Doctorats Honoris Causa 2008 : Howard MAIBACH, Enrico PREDAZZI, et Paul SUGARBAKER

Le mercredi 19 novembre 2008, sous la présidence de Roland DEBBASCH, Recteur de l'Académie de Lyon, Chancelier des Universités, Lionel COLLET, Président de l'Université Claude Bernard Lyon 1, a remis les insignes de Docteur Honoris Causa de l'Université Claude Bernard Lyon 1 à M. Howard MAIBACH, M. Enrico PREDAZZI, et M. Paul SUGARBAKER.

Doctorats Honoris Causa 2008 : Howard MAIBACH, Enrico PREDAZZI, et Paul SUGARBAKER

Le professeur Howard MAIBACH a fait ses études à l'Université de Tulane à la Nouvelle-Orléans (Louisiane), où il obtient son diplôme de docteur en médecine en 1955. Entre 1955 et 1961, il effectue son internat puis débute sa recherche clinique et fondamentale en Dermatologie à l'Université de Pennsylvanie. Professeur assistant de 1961 à 1966, il devient, en 1973, professeur de Dermatologie à l'Université de Californie, San Francisco. Sa carrière scientifique s'articule entre la recherche en Physiologie, en Pharmacologie, en Toxicologie et en Pharmacocinétique Cutanée. Ses activités cliniques et d'enseignement complètent sa carrière en dermatologie, en médecine préventive et en santé publique. Le professeur Howard MAIBACH est l'auteur et co-auteur de plus de 65 ouvrages et 2300 publications scientifiques.

Enrico PREDAZZI est professeur de Physique Théorique à l'Université de Turin et Président du Centre Interuniversitaire Agora Scienza. Il fut professeur visiteur de nombreuses universités : Lyon, Chigaco, São Paulo, Indiana, Bielefield, Rio de Janeiro, Rochester, Biekbeck College et également du CERN. Il est l'auteur, seul ou en collaboration, de plus de 260 publications, dont une quarantaine avec des physiciens lyonnais, en Physique des Hautes Energies et en Mécanique Quantique.
Son apport scientifique fut des plus importants pour la fondation de la recherche en physique théorique des hautes énergies au sein de l'IPNL. Les physiciens de ce domaine eurent toujours la primeur des cours de recherche qu'il donna avec enthousiasme sur les idées théoriques nouvelles. Ils laissèrent une profonde empreinte sur eux et sur les doctorants qui les suivirent. L'importance de ces cours fut telle qu'ils devinrent l'objet de trois volumes publiés par la suite aux Editions Cambridge Université Press et aux Editions Springer. Par ailleurs, il fut successivement Directeur de la Section Turinoise de l'Institut National de Physique Nucléaire d'Italie (INFN) et Vice-Président de cet Institut National. Le professeur Enrico PREDAZZI dirigea l'Institut de Physique Théorique de Turin et fut élu par la suite Doyen de la Faculté des Sciences de cette ville avant d'être élu Président de l'Association des Doyens de Facultés des Sciences d'Italie.

Le professeur Paul SUGARBAKER est Medical Doctor, Philosophical Doctor au Washington Cancer Institute (USA) où il dirige la "Surgical Oncology". Il a mis au point le programme US de prise en charge des carcinoses péritonéales et a crée au Washington Cancer Institute un Centre Nord Américain de Référence des tumeurs rares du péritoine. Auteur de plus de 440 publications internationales, son point H est supérieur à 60 avec un Science Citation Index (SCI) supérieur à 11 000. Le professeur Paul SUGARBAKER est auteur de nombreux ouvrages sur la chirurgie cancérologique digestive et sur les cancers primitifs ou secondaires du péritoine. Accueillant de nombreux "fellowship" étrangers, il a accepté en 2005 de recevoir Olivier GLEHEN (PUPH, Université Claude Bernard Lyon 1) comme "senior researcher" pendant 1 an. Cette collaboration a consolidé les liens très forts existants entre les deux équipes et a donné lieu à 8 publications.
Publié le 20 novembre 2008 Mis à jour le 4 décembre 2015