Distinction / prix


Doctorat Honoris Causa 2018

Jeudi 14 février 2019, s'est tenue la cérémonie au cours de laquelle Jacques De Guise, Professeur en Génie des Systèmes, et Mu Ming Poo, Professeur en Neurosciences, ont reçu les insignes de Docteur Honoris Causa 2018 de l'Université Claude Bernard Lyon 1.

Sous la présidence d’honneur de Marie-Danièle Campion, Rectrice de la région académique Auvergne-Rhône-Alpes, Rectrice de l’académie de Lyon, Chancelière des universités, et de Frédéric Fleury, Président de l’Université Claude Bernard Lyon 1, s'est déroulée le 14 février 2019, sur le campus Lyon Santé Est, la cérémonie au cours de laquelle :
 
Jacques De Guise, Professeur en Génie des Systèmes,
et Mu Ming POO, Professeur en Neurosciences,

ont reçu les insignes de Docteur Honoris Causa de l’Université Claude Bernard Lyon 1.


Cérémonie de remise des insignes de Docteur Honoris Causa de l’Université Claude Bernard Lyon 1.
De gauche à droite, Laurence Chèze, Jacques de Guise, Marie-Danièle Campion, Frédéric Fleury, Mu-Ming Poo, Henry Kennedy, Fabrice Vallee

Jacques De Guise

Docteur de l’École Polytechnique de Montréal en Génie Biomédical, Jacques de Guise a rejoint en 1990 l’École de technologie supérieure (ÉTS) du réseau de l’Université du Québec où il est professeur titulaire. Il occupe aussi le poste de professeur associé au département de chirurgie de la faculté de médecine de l'Université de Montréal et est titulaire de deux chaires de recherche prestigieuses. Il est le directeur/fondateur du Laboratoire de recherche en imagerie et orthopédie (LIO), affilié à l’ÉTS ainsi qu’aux centres de recherche de trois centres hospitaliers universitaires.
Ses travaux de recherche portent sur l’imagerie et la modélisation morpho fonctionnelle et physique des systèmes biologiques, ainsi que sur le développement de méthodes d’intervention thérapeutique guidée par les images et les modèles. Avec ses collaborateurs et ses étudiants, il a publié plus de 180 articles dans des revues scientifiques et participé à plus de 400 conférences.
À ce jour, il a aussi contribué à 15 demandes de brevets dont 10 sont actuellement homologués et licenciés à des compagnies européennes et canadiennes oeuvrant dans le domaine des technologies de la santé.
 
 Professeur Jacques De Guise (au centre).

Mu Ming Poo

Le professeur Poo est un neuroscientifique de renommée mondiale qui a occupé des postes prestigieux aux États-Unis à l'Université de Californie, Berkeley, où il a formé de nombreux étudiants qui, à leur tour, sont devenus d’éminents chercheurs.
Il est membre de l'Académie Nationale des Sciences des États-Unis et a reçu de nombreuses récompenses pour ses travaux sur la mobilité des protéines de la membrane cellulaire, le guidage axonal, la polarisation neuronale, la formation et la plasticité des synapses. En 1999, le Pr Poo s’est tourné vers son pays natal, la Chine en prenant la direction de l'Institut des Neurosciences de Shanghai (IoN).
Son énergie et sa clairvoyance ont fait de l'IoN le moteur des neurosciences chinoises. Son charisme sans faille a insufflé une nouvelle dynamique en recherche et formation dans ce domaine en évolution permanente. Une des inspirations visionnaires majeures du Pr Poo a été la création de modèles de primate non humain pour explorer les mystères du cerveau. Ceci a conduit très rapidement à l'élaboration de modèles primates transgéniques, qui auront un effet transformateur dans le domaine des neurosciences à l’échelle internationale.


Le Président de l'Université Lyon 1 (à gauche) remet l'insigne de Docteur Honoris Causa au Professeur Mu Ming Poo (à droite).

Crédits photographiques : Eric Le Roux / Direction de la Communication Université Lyon 1
 
Publié le 14 février 2019