LE SUPPLEMENT AU DIPLOME POUR LA RECONNAISSANCE DE LA MOBILITE INTERNATIONALE DURANT LA THESE

 Le supplément au diplôme pour la reconnaissance de la mobilité internationale durant la thèse permet de valoriser un séjour de recherche dans un établissement d’enseignement supérieur et/ou de recherche à l’étranger. Cette reconnaissance se concrétise par la délivrance par l’Université Lyon 1 d’une attestation.

La cotutelle étant reconnue par la double diplomation ne peut faire l’objet de cette reconnaissance.

 

Conditions à remplir :

1/ Justifier d’une période d’au moins un trimestre passé dans un pays hors France. Les séjours fractionnés peuvent être comptabilisés si plusieurs séjours d’au moins 30 jours consécutifs ont été effectués dans le/les pays (joindre attestation de séjour) ;

2/ Effectuer une partie de la soutenance dans une langue autre que le français ;

3/ Un membre au moins du jury appartient à un établissement d’enseignement supérieur d’un pays hors France (joindre la composition du jury) ;

4/ L’autorisation de soutenance est accordée au vu des rapports rédigés par au moins deux chercheurs ou enseignants chercheurs, d’un niveau scientifique équivalent à celui que sanctionne l’H.D.R, rattachés à des établissements d’enseignement supérieur de deux Etats distincts hors France (hors cotutelle) ;

5/ La langue de rédaction du manuscrit de thèse doit respecter les règles fixées par l’établissement d’inscription en thèse.

  

A quel moment le doctorant doit-il en faire la demande ?

Dix semaines avant la date de sa soutenance, le doctorant doit compléter le formulaire de demande de supplément au diplôme et le transmettre (accompagné des pièces justificatives demandées) à sa gestionnaire au pôle doctorat.

Voir la rubrique : Comment organiser sa soutenance ?

  • Dates
    Paru le 28 novembre 2018, Mis à jour le 11 février 2019
  • Type
    Procédure