Université, Recherche,


Herbiers de l'Université Claude Bernard Lyon 1

Détail de part d'herbier de BROUILLER (passiflore)

Les Herbiers représentent un outil remarquable pour la recherche, la pédagogie ainsi que la muséographie. Ils comprennent trois importantes collections mondiales ainsi que des herbiers régionaux. On y trouve plus de la moitié des plantes à fleurs de la planète, des mousses, fougères et algues, une collection de mycologie.

Les Herbiers se situent au second rang français et parmi les dix plus grandes institutions mondiales selon l’index herbariorum. A cet ensemble s’ajoute la bibliothèque du Prince Roland Bonaparte, riche de quelques 2.000 ouvrages scientifiques, ainsi qu’un remarquable lot de modèles pédagogiques du XIXème siècle utilisés pour l’enseignement. Un circuit botanique sur le campus complète le tout.

Un peu d'histoire

Les herbiers ont été constitués entre le milieu du XIXème et le début du XXème siècle, par des collecteurs passionnés de botanique. Parmi les plus grands noms on trouve le prince Roland Bonaparte petit-neveu de Napoléon I, l’abbé Gandoger de la région du beaujolais, Jordan qui a été l’un des initiateurs des cultures expérimentales, Rouy l’auteur d’une Flore de France.  Les herbiers  occupent depuis les années 70  sur le campus de  La Doua une surface de 2250 m2 sur trois niveaux, dans un bâtiment spécifique.

A lire sur Sciences pour Tous : Les plantes à Coca-Cola
  • La collection : Environ 4.400.000 spécimens dont plus de 60.000 types de référence. Cela correspond à 60 tonnes de matériel, classé dans plus de 10.000 boîtes qui mises bout-à-bout représentent  4 km de longueur.
  • Ouverture au public :  Sur réservation et lors de manifestations nationales (Journées européennes du patrimoine, nuit des musées, fête de la science)
  • Activités pédagogiques : Visites régulières  et ateliers pour la pédagogie et la diffusion scientifique : scolaires, étudiants, groupes extérieurs à l’université
  • Activité de recherche : La collection est un outil de recherche pour tous les collègues scientifiques, au niveau local, national  et international. Elle fait l’objet de thèses,  colloques et  articles internationaux.



Publié le 29 juillet 2014 Mis à jour le 20 septembre 2016