Conférences et ateliers, Evènement / Annonce


L’Université de Grenade organise une conférence sur la Science Ouverte avec Chérifa Boukacem Zegmouri

Vendredi 22 avril de 10h à 12h CEST, Chérifa Boukacem-Zeghmouri, Professeur titulaire en Sciences de l'Information et de la Communication à l'Université Claude Bernard Lyon 1, donnera une conférence sur la Science Ouverte en présentiel à l'Université de Grenade. Les étudiants et chercheurs Arqus travaillant sur ce sujet sont invités à y participer.

Conférence Science Ouverte Cherifa Boukacem
Conférence Science Ouverte Cherifa Boukacem
 

La conférence intitulée "Open Science, Science after bigness" s'inscrit dans le cadre de sa courte mobilité de recherche à l'Université de Grenade cette semaine. Chérifa Boukacem Zegmouri donnera une brève introduction à la science ouverte, dans lequel elle abordera l'Arqus Openness Position Paper. A l'heure où les universités sont confrontées à la transformation numérique, la science ouverte occupe une place importante. Cependant, la notion qualifiée par certains de "buzzword" est bien plus ancienne. Son utilisation remonte au siècle des Lumières et se rapporte aux normes sociales de la science telles que définies par Robert K. Merton. L'objectif de la présentation est de comprendre les origines de la Science Ouverte et d'expliquer les mécanismes numériques dans lesquels elle s'inscrit aujourd'hui. En s'appuyant sur la task force "Arqus Open Science", la présentation soulignera dans quelle mesure l'ouverture est un objet de consensus entre communautés et institutions plutôt qu'une injonction politique.

Cette mobilité de courte durée est l’occasion pour Chérifa d'organiser plusieurs réunions avec des collègues de Grenade. Elles pourront ensuite aboutir à une publication sur l'accès ouvert et la science ouverte. L'interdisciplinarité est essentielle pour aborder les questions importantes liées à la science ouverte. L'Alliance Arqus offre un large éventail de compétences et de profils qui permettent à chacun de voir comment il peut collaborer avec d'autres sur des questions commune déclare Chérifa lorsqu'on lui demande pourquoi elle recommanderait ce type de visite à ses pairs. Cette expérience peut également être le point de départ d'une collaboration plus approfondie à travers un projet de recherche national (l'ANR - France) et de futurs échanges entre les programmes de Master.

Chérifa Boukacem-Zeghmouri est professeure des Universités en Sciences de l’Information et de la Communication à l’Université Claude Bernard et chercheure au laboratoire ELICO. S’appuyant au cadre théorique des industries culturelles et créatives, ses travaux analysent les mutations de la communication scientifique entre pairs, vers des modèles ouverts et collaboratifs. Les nouvelles formes de production, de circulation, d’évaluation et de légitimation de la recherche scientifique constituent ses principales thématiques de recherche. Elle a, dans ce champ, employé des approches qualitatives et bibliométriques. Chérifa Boukacem-Zeghmouri est chargée de mission Science Ouverte pour son établissement, membre du COSO, et co-pilote du GT Evaluation DORA. Elle est également responsable du Master Information et Médiation Scientifique et Technique (IMST).

Publié le 21 avril 2022