Recherche, Culture scientifique technique et industrielle,


[Parole de doc’] Modéliser les premières galaxies pour comprendre une époque clé de l’univers !

Modéliser les premières galaxies

Doctorant en 3e année de thèse au CRAL, Mathieu Chuniaud travaille sur des simulations numériques d’un nouveau type afin de mieux comprendre la période qui a suivi la première génération d’étoiles : la réionisation.

L’apparition des premières galaxies : l’univers s’allume !

Lorsque l’on contemple le ciel la nuit, on peut être submergé par une impression d’éternité. Les étoiles, si nombreuses et si lointaines, communes à chaque être humain depuis que l’humanité est apparue sur Terre, semblent toujours avoir été là. Pourtant, comme nous tous, l’univers a son histoire. Avant d’éclairer notre ciel et de nous offrir un spectacle grandiose, les premières galaxies et les premières étoiles ont dû naître.

Cela s’est passé il y a environ 13 milliards d’années. Avant cela l’univers était en quelque sorte plongé dans le noir, sans aucune étoile pour l’illuminer. Il était uniquement constitué de gaz neutre diffus, c’est à dire que les atomes constituant le gaz ne possédaient pas de charge électrique. Puis, dans certaines zones, le gaz a commencé à se rassembler, se compresser et former les premières étoiles sous l’effet de la gravité. Ces zones, plus denses en gaz et regroupant de nombreuses étoiles, constituent les premières galaxies...

Pour lire l'article en intégralité, rendez-vous sur Sciences pour tous.


Publié le 16 mars 2021 Mis à jour le 23 mars 2021