Dispositif


L’Université Lyon 1 se mobilise pour aider les hôpitaux

Dons de matériel, préparation de gel hydroalcoolique, fabrication d’équipements de protection 3D : l’Université Claude Bernard Lyon 1 et ses structures de recherche se mobilisent pour répondre aux besoins des services sanitaires lyonnais face au coronavirus.

Une mobilisation massive

Suite à l’appel aux dons des Hospices Civils de Lyon (HCL) auprès des organismes de recherche et des établissements d'enseignement supérieur et de recherche, les unités mixtes de recherche de l’Université Lyon 1 se sont mobilisées pour déstocker des milliers de masques, gants, charlottes, blouses jetables, des lunettes de protection, des écouvillons…

Les laboratoires de chimie, par exemple, ont fait don d'environ 6m3 de matériel à la plateforme logistique Nord et Est des Hospices Civils de Lyon, ce qui représente plus de 750 blouses jetables, 2000 sur-chaussures, plus de 80 000 gants, 100 cagoules, des paires de lunettes, des combinaisons jetables, des charlottes, des masques FFP2.

Le Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon, également, a fait don de 211 masques FFP2, 150 masques chirurgicaux, 186 boîtes de gants (50 à 100 gants par boîte), 30 blouses jetables, 6 lunettes de protection et 100 charlottes aux HCL d’une part, et de 30 blouses, 200 charlottes et 500 sur-chaussures aux hôpitaux psychiatriques d’autre part.

D’autres points de collecte ont été organisés par la faculté Rockefeller et la SFR Gerland par exemple, et des laboratoires ont assuré par eux-mêmes la recentralisation et l’acheminement des dons constitués de leurs stocks.

 

Dans le contexte actuel, une difficulté reste l'acheminement entre les unités de recherche et les hôpitaux. Malgré cette contrainte, les laboratoires ont soit chargé des voitures pour apporter leurs dons aux HCL, soit été présents pour accompagner le chargement de véhicules des HCL.

La collecte continue en fonction des besoins

À travers le maintien d’un lien constant avec les HCL, l’Université Lyon 1 continue d’être à l’écoute des hôpitaux lyonnais qui transmettent régulièrement les besoins impératifs au fur et à mesure de la prise en charge des malades du Covid-19 et des difficultés d'approvisionnement.

L’Université et sa direction de la recherche restent également en lien permanent avec ses laboratoires et se coordonnent avec les partenaires de recherche (établissements et organismes) pour répondre au mieux à chaque besoin.

Fabrication de produits et équipements

L’Université se mobilise à travers le don de stocks de matériel mais aussi à travers la fabrication de produits et équipements nécessaires aux personnels soignants. La plateforme de recherche « 3d.Fab », par exemple, imprime une quinzaine de visières de protection 3D par jour à destination des HCL.

Dans le cadre d’une opération coordonnée au niveau national par le CNRS (INC et INSIS), l’Institut de Chimie et de Biochimie Moléculaires et Supramoléculaires (ICBMS) a réalisé en deux sessions la préparation de 140 et 180L de gel hydroalcoolique, baptisée « Liquide Hydroalcoolique - CHIMIE - LYON TECH LA DOUA​ ».

Pour cette production, toutes les unités mixtes de recherche en chimie (rattachées à différentes tutelles : CNRS, Université Lyon 1, INSA, CPE, UJM...) de Lyon et Saint-Etienne ont été sollicitées pour le don de réactifs (alcools, glycérol, H2O2) et de contenants (100 bidons de 5L notamment). Ainsi grâce à la mutualisation de leurs compétences et ressources, les instituts et laboratoires de chimie participent collectivement à cet effort national en direction des personnels soignants.

Une équipe de l’ICBMS (photographiée ci-dessus) réalise, dans les locaux adaptés de l’institut, la préparation, le stockage, et éventuellement le flaconnage, du gel hydroalcoolique. Une préparation de 500 à 600L peut à nouveau être envisagée si nécessaire.

 

Crédits photos :
Photos article :
Université Claude Bernard Lyon 1 / Plateforme 3d.FAB / P. Landais, CNRS-DR7
Photo vignette : Fernando Zhiminaicela de Pixabay


Publié le 14 avril 2020 Mis à jour le 16 avril 2020