Communiqué


Une nouvelle étape collective pour conforter l'IDEX et structurer le site universitaire Lyon Saint-Etienne

Avec la construction de l’Université cible, Université de recherche intensive de rang mondial, le projet IDEXLYON entre dans sa phase de mise en oeuvre du volet institutionnel permettant de porter la recherche et la formation à leur meilleur niveau international. Cette nouvelle phase doit renforcer la pérennité de la labellisation IDEX et marque une dynamique nouvelle qui intensifie les coopérations inter-établissements au sein du site Lyon Saint-Étienne.

Après une année de travail, l’évolution du site est envisagée autour de deux périmètres d’établissements partageant le projet commun de constituer un écosystème universitaire totalement intégré à son territoire. Ces deux périmètres, articulés entre eux, sont formés, pour l’un, par l’ensemble des établissements membres de la COMUE, et pour l’autre, par les établissements membres de l’IDEX qui s’engagent dans la construction de l’Université cible.

Les établissements sont aujourd’hui engagés dans une approche dynamique, ouverte et intégrative permettant à chacun de trouver la place et le rôle qui lui semblent les plus adaptés et pertinents. Une nouvelle phase plus opérationnelle démarre sous forme de groupes de travail lancés dès début 2018 et qui impliquent tous les établissements du site, dans l’objectif de construire l’Université cible et de réorganiser le système universitaire de la COMUE.
 

Un scénario collectif à plusieurs étapes

S'agissant de l’Université cible, la nécessité de réussir conduit à envisager un scénario collectif à plusieurs étapes. Dans la première étape à deux ans, un périmètre restreint d’établissements s’engage sur la base d’une vision transformante et partagée de la construction d’un établissement nouveau, attractif et performant. Aujourd’hui, cette vision rassemble l’Université Claude Bernard Lyon 1, l’Université Jean Monnet Saint-Étienne, l’Université Jean Moulin Lyon 3, l’École normale supérieure de Lyon et l’Institut national des sciences appliquées de Lyon. L’ensemble des établissements du consortium travailleront ensemble et en cohérence à la fois sur l’écosystème universitaire et l’émergence de l’Université cible. Ainsi, en sera-t-il du futur pôle d'ingénierie de l'Université cible qui rassemblera l'ensemble des écoles d'ingénieurs de l'Université de Lyon.

D’autres étapes suivront, permettant au périmètre final de l'Université cible d’intégrer d’autres établissements qui souhaiteraient rejoindre la dynamique et la vision partagées ; les établissements du consortium IDEX restant éligibles aux financements IDEX.
 

Communiqué approuvé par :

  • Khaled BOUABDALLAH, Président de l’Université de Lyon ;
  • Frédéric FLEURY, Président de l’Université Claude Bernard Lyon 1 ;
  • Jacques COMBY, Président de l’Université Jean Moulin Lyon 3 ;
  • Michèle COTTIER, Présidente de l’Université Jean Monnet Saint-Étienne ;
  • Jean-François PINTON, Président de l’École normale supérieure de Lyon ;
  • Éric MAURINCOMME, Directeur de l’Institut national des sciences appliquées de Lyon ;
  • Frank DEBOUCK, Directeur de l’École centrale de Lyon ;
  • Alain SCHUHL, Directeur scientifique référent du Centre National de la Recherche Scientifique ;
  • Jean-Baptiste LESORT, Directeur de l’École nationale des travaux publics de l’État ;
  • Renaud PAYRE, Directeur de l’Institut d’études politiques de Lyon ;
  • Emmanuelle SOUBEYRAN, Directrice de VetAgro Sup ;
  • François-Marie LARROUTUROU, Directeur de l’École nationale d’ingénieurs de Saint-Étienne.

 

 

Publié le 14 décembre 2017