Atelier


Résidence d'Artiste avec l'Observatoire de Lyon

La nouvelle résidence d'artiste se fait à l'Observatoire de Lyon. L'appel à projet a retenu l'artiste plasticienne Anaïs Lelièvre.

Les activités

Participez avec Anaïs Lelièvre à la première étape de création de l'œuvre pérenne qui s'implantera en octobre 2024 sur les quatre sites de l’Observatoire. Chacun est invité à produire une partie d’une grande frise visuelle qui retrace les grands mouvements de la matière : depuis les ORIGINES de l’univers jusqu’aux roches terrestres, et à la vie qui s’y est fossilisée…

Selon la pratique d'Anaïs, à partir d'un motif graphique imprimé, les opérations seront à la fois simples et infinies en possibilités (découper, assembler, composer...). Ainsi ce grand puzzle aux multiples combinaisons sera ouvert à l'expression créative de tous les participants, en dialogue avec les contenus scientifiques apportés. Des références artistiques viendront étoffer les manières de suggérer le mouvement dans une image fixe. Pour que cette frise collective prenne sens, nous vous attendons nombreux et nous adapterons à chacun.

La participation est ouverte à toutes les personnes de Lyon 1 : étudiants, étudiantes, personnels, chercheurses, chercheuses, enseignants et enseignantes...
Ce qui sera produit en atelier servira de base pour la création de l'œuvre finale. Chacun produira une partie de l'œuvre et toutes les parties seront rassemblées pour produire un grand élément. Les participants et l'artiste chercheront à exprimer visuellement le mouvement (art), dans une cohérence chronologique (contenu scientifique). Pour y réfléchir ensemble, l'artiste présentera en début de chaque séance une sélection d'images. Cela permettra de stimuler l'imaginaire des participants et d'identifier ensemble des stratégies permettant de suggérer le mouvement dans une image fixe.

La participation est ouverte à toutes les personnes de Lyon 1 : étudiants, étudiantes, personnels, chercheurses, chercheuses, enseignants et enseignantes...
Vous pouvez suivre un ou plusieurs ateliers de votre choix.

Il est ogligatoire de confirmer votre participation à l'adresse anais.lelievre.artiste@gmail.com

  • des étoiles et des galaxies : 29 janvier, 14 h - 16 h, ENS Lyon site Monod (CRAL)
  • de l'univers : 2 février, 12 h 15 - 14 h, Observatoire de Saint-Genis-Laval (local social)
  • des planètes : 22 février 12 h 30 - 13 h 45, La Doua, bâtiment Darwin, salle de diffusion des savoirs
  • de la Terre : 23 février 12 h 30 - 13 h 45, La Doua, bâtiment Darwin, salle de diffusion des savoirs
  • du magma : 28 mars 12 h 30 - 13 h 45, La Doua
  • de la tectonique : 29 mars 12 h 30 - 13 h 45, La Doua
  • des roches : 11 avril 12 h 30 - 13 h 45, La Doua
  • de l'évolution des roches : 12 avril 12 h 30, Université Jean Monnet, Faculté des Sciences et Techniques, Géologie, Saint-Etienne
  • des fossiles : 18 avril 12 h 30 - 13 h 45, La Doua
  • de la vie : 19 avril 12 h 30 - 13 h 45, La Doua

L'artiste

Artiste plasticienne, Anaïs Lelièvre construit des espaces graphiques immersifs et vertigineux, à partir d'une attention portée à la composition de la matière minérale et à ses processus de transformation. Par des échanges avec les personnels, chercheurs, étudiants de l'Observatoire (sur quatre sites), elle appréhende au plus près les méthodes de la recherche, et notamment les modes de fabrication des images, dans des champs qui ont traits à la géologie, à la paléontologie, à la planétologie, à l'astrophysique...
De manière collaborative, le projet qui s'esquisse propose de composer une grande cartographie dynamique qui remonte de la formation des roches à la celle de la Terre et de l'Univers. Pour cela, nous chercherons des moyens visuels de transcrire des mouvements, rythmes, interactions...

De janvier à juin 2024, des ateliers seront ouverts pour participer à ce projet, qui mènera à la réalisation d'une œuvre pérenne, implantée à l'Observatoire, en octobre prochain.

Stratus, 2018, série, pierres de gneiss marouflées de papier imprimé du dessin Schiste argileux (Sion). Résidence La Ferme-Asile, Sion, Suisse. Adagp.
Stratus, 2018, série, pierres de gneiss marouflées de papier imprimé du dessin Schiste argileux (Sion). Résidence La Ferme-Asile, Sion, Suisse. Adagp.











Stratus, 2018, série, pierres de gneiss marouflées de papier imprimé du dessin Schiste argileux (Sion). Résidence La Ferme-Asile, Sion, Suisse. Adagp.


Silicium 1, 2019, intervention architecturale sur façades en verre, impressions numériques sur backlit translucide du dessin Vue microscopique de cristaux de silice. Résidence Espaces f, festival PHOS, Complexe Joseph-Rouleau, Matane, Québec. Adagp.
Silicium 1, 2019, intervention architecturale sur façades en verre, impressions numériques sur backlit translucide du dessin Vue microscopique de cristaux de silice. Résidence Espaces f, festival PHOS, Complexe Joseph-Rouleau, Matane, Québec. Adagp.



Silicium 1, 2019, intervention architecturale sur façades en verre, impressions numériques sur backlit translucide du dessin Vue microscopique de cristaux de silice. Résidence Espaces f, festival PHOS, Complexe Joseph-Rouleau, Matane, Québec. Adagp.

Oikos-Poros 1, 2022, installation immersive, sol en PVC, modules en dibond, imprimés du dessin Oikos-Poros, dimensions variables (h. 3 m.). Après une résidence en Islande (Fresh winds, Gardur). Exposition Oikos-Poros, une traversée graphique, 2022, Musée
Oikos-Poros 1, 2022, installation immersive, sol en PVC, modules en dibond, imprimés du dessin Oikos-Poros, dimensions variables (h. 3 m.). Après une résidence en Islande (Fresh winds, Gardur). Exposition Oikos-Poros, une traversée graphique, 2022, Musée










 

Oikos-Poros 1, 2022, installation immersive, sol en PVC, modules en dibond, imprimés du dessin Oikos-Poros, dimensions variables (h. 3 m.). Après une résidence en Islande (Fresh winds, Gardur). Exposition Oikos-Poros, une traversée graphique, 2022, Musée du dessin et de l’estampe originale, Gravelines, sur une proposition du Frac Picardie, co-production DRAC Hauts-de-France. Collection Frac Picardie. Photo Irwin Leullier. Adagp.

Publié le 15 février 2024