Evènement / Annonce


Projet Lyon ExcellencES - LYNX

Dans le cadre de l’appel à projet PIA4 « Excellence sous toutes ses formes », les établissements Université Claude Bernard Lyon 1, Université Lyon 2, Université Lyon 3, CPE Lyon, VetAgro Sup, INSA Lyon, Centrale Lyon, Mines Saint-Étienne et ENTPE - Ecole de l’Aménagement Durable des Territoires ont décidé de soumettre une réponse commune pour un projet académique ambitieux. Ce projet rassemble également le CHU/Hospices Civils de Lyon, le Centre Léon Bérard, le Centre Hospitalier le Vinatier et le Centre International de recherche sur le cancer (CIRC). Les organismes de recherche CNRS, INSERM, INRAE, INRIA et l’IFPEN sont partenaires. Il associera aussi l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Lyon (ENSAL).

Le consortium rassemble donc une diversité d'établissements de tutelles différentes : le ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation, le ministère de la transition écologique, le ministère de l'industrie, le ministère de l'agriculture et de l'alimentation, et le ministère de la solidarité et de la santé. Il couvre les grands champs disciplinaires : Santé humaine et animale, Sciences, Ingénierie, Sciences humaines et sociales.

Afin de présenter ce projet, baptisé LYNX, une conférence de presse était organisée le jour de dépôt du dossier, 10 juin 2021 à Lyon, en présentiel et en distanciel.
 

pia4
pia4


Une conférence de presse rassemblant tous les acteurs


Etaient réunis jeudi 10 juin 2021 dans la salle des thèses du site santé Lyon Est ou connectés à distance, les 17 présidentes, présidents, directrices et directeurs d’établissement, membres de ce nouveau projet fédérateur à Lyon. Frédéric Fleury, président de l’Université Claude Bernard Lyon 1 ; Nathalie Dompnier, présidente de Lyon 2, Frédéric Fotiadu, directeur de l’INSA Lyon, Raymond Le Moign, directeur général des HCL ont tour à tour présenté le projet au nom du consortium.

Yannick Neuder, Vice-président délégué à la Santé, à l’Enseignement supérieur, à la Recherche, à l’Innovation et aux Fonds européens, a souhaité montrer tout le soutien de la région Auvergne-Rhône-Alpes à ce dossier par sa présence auprès du consortium.

pia4
pia4

pia4
pia4


Contexte de l’AAP « Excellence »

Cet AAP « vise à reconnaître l’excellence sous toutes ses formes et à accompagner les établissements d’ESR porteurs d’un projet de transformation ambitieux à l’échelle de leur site dans la mise en œuvre de leur stratégie propre, élaborée à partir de leur dynamique territoriale et de leurs besoins spécifiques ».

Cet appel est doté de 800 M€.

Pour capitaliser sur le travail déjà effectué et les succès déjà obtenus lors des autres appels à projets, le site lyonnais a souhaité immédiatement s’associer pour porter un projet ambitieux et fort dès la première vague afin de maintenir le site de Lyon au meilleur niveau international.


Contexte du projet LYNX

Le projet regroupe environ 5 700 enseignants-chercheurs et plus de 1 100 chercheurs faisant partie de 170 unités de recherche et de fédérations de recherche, ainsi que 5 900 personnels administratifs et techniques. Le consortium représente ainsi l’essentiel des forces de recherche et de formation du site et constitue un pôle scientifique de tout premier ordre. Les établissements d’enseignement supérieur du consortium offrent une grande diversité de formations qui couvrent les grands champs disciplinaires. Elles accueillent 116 000 étudiants (dont 14 000 élèves ingénieurs, soit 10% du total national).

Les établissements hospitaliers jouent également un rôle central dans le projet. Deuxième CHU de France, les HCL regroupent une communauté de 23 000 personnels, dont 5 700 médecins. Le Centre Léon Bérard compte 1600 personnels et développe des activités de recherche sur le cancer en partenariat avec le CIRC. Le centre hospitalier Le Vinatier est l’établissement lyonnais référent en psychiatrie et santé mentale.


Ambition du projet

Le projet met en synergie les forces scientifiques dans une stratégie globale, co-construite avec les différents acteurs académiques et socio-économiques.

Il impulse ainsi une nouvelle dynamique pour positionner les activités de formation et recherche des établissements au plus haut niveau international et assurer la visibilité de l’ensemble avec un établissement portant la marque du site et classé parmi les meilleures universités françaises d’excellence.

Le projet vise à répondre à des grands enjeux sociétaux nécessitant des approches multi ou transdisciplinaires et une stratégie académique co-construite par les établissements d’ESR, les CHU et les ONR, soutenue par une politique concertée de moyens.

Une autre ambition partagée est le développement des sciences avec et pour la société, le renforcement du continuum recherche-valorisation-société, la promotion de l’innovation sous toutes ses formes et du transfert technologique.

La réalisation de ces ambitions repose sur plusieurs actions structurantes :

  • Développer une stratégie académique permettant la mise en synergie des forces du consortium au sein de quatre axes (Academic and societal priorities - ASP) ;
  • Transformer nos pratiques et nos modes d’organisation en soutien à notre stratégie académique ;
  • Mettre en place une marque à forte visibilité internationale ;
  • Se positionner en particulier comme un acteur de référence en France dans le domaine de la santé ;
  • Développer une politique coordonnée d’attractivité nationale et internationale.


Description du projet

L’établissement coordinateur du projet est l’Université Claude Bernard Lyon 1. Ce projet n’impose aucune fusion, intégration ou transformation institutionnelle des établissements : ils conservent leur personnalité morale et juridique. L’Université Claude Bernard Lyon 1 souhaite se transformer en Établissement Public Expérimental (EPE) et porter une nouvelle marque. Aussi bien dans sa conception que dans sa mise en œuvre, le projet n’interfère nullement avec les prérogatives des établissements et n’affecte pas leur autonomie pour tout ce qui ne relève pas de la politique commune inscrite dans ce projet.


Les membres du consortium ont initié un processus collaboratif d’identification des défis et des verrous scientifiques, de la spécificité de la réponse lyonnaise et de l’impact attendu à terme sur les quatre ASP.


L’ambition scientifique du consortium s’articule autour des quatre ASP suivants :

  • Axe 1. De la santé personnalisée à la santé globale
  • Axe 2. Changements climatiques et environnementaux
  • Axe 3. Matière, matériaux et industrie propre
  • Axe 4. Transformation des sociétés


Pour répondre à ces enjeux, le projet LYNX repose notamment sur des Programmes scientifiques labellisés, bâtis sur une synergie recherche-formation, éléments fondateurs et transformants pour le site. D’autres dispositifs en soutien à la formation et à la recherche viendront soutenir l’ambition du projet.


Les programmes ont une durée variable, pouvant aller jusqu’à 10 ans.


La demande de financement du projet auprès de l’ANR est d’environ 150M€, répartis de la manière suivante :

  • 70% pour les programmes et 30% pour les actions transversales et les projets émergents ;
  • 60% seront affectés à la masse salariale, 25% pour le fonctionnement, 15% pour l’investissement.

 

Contact presse :

Béatrice DIAS
Directrice de la communication Université Claude Bernard Lyon 1
04 72 44 79 98 ou 06 76 21 00 92
beatrice.dias@univ-lyon1.fr


Crédits photos : Eric Le Roux / Direction de la communication Université Lyon 1

logos
logos

 

Publié le 11 juin 2021