Partenariat / Accord


Ouverture d’un PASS à Aubenas en 2025 : 1ère rencontre des partenaires

Vendredi 3 mai, avait lieu la rencontre des partenaires du projet d’ouverture d’une première année PASS (Parcours d’accès spécifique santé) de l’Université Claude Bernard Lyon 1, à Aubenas, au sein du Centre hospitalier d’Ardèche méridionale (CHarMe), dans le cadre du dispositif Include Campus déployé par INCLUDE. Organisée par le département de l’Ardèche, cette rencontre a permis de faire le point sur ce projet qui verra le jour à la rentrée universitaire 2025/2026, avec l’ensemble des acteurs impliqués, en présence de Frédéric Fleury, Président de l’Université Claude Bernard Lyon 1, Philippe Malbos, Responsable scientifique INCLUDE, Vice-président Numérique, pilotage, modernisation et performance, Philippe PAPAREL, Doyen de la faculté de médecine et de maïeutique de la Faculté Lyon Sud, Olivier Amrane, Président du Département, Sandrine Genest, Vice-présidente en charge de la santé, de la petite enfance et des politiques contractuelles, les partenaires et financeurs, dont la Région Auvergne Rhône-Alpes.

2ème campus en région consacré aux métiers de la santé et labélisé Include Campus, ce projet ardéchois se distingue de son prédécesseur ouvert à Bourg-en-Bresse en 2022, par son lieu d’implantation. Si le premier Include Campus PASS Bourg-en-Bresse bénéficie des infrastructures existantes de l’IUT Lyon 1 où la formation est dispensée ; à Aubenas, il sera implanté au cœur de l’hôpital. Ce campus inédit constitue ainsi une nouvelle expérimentation d’Include Campus, au plus près de l’environnement professionnel futur des étudiants.
 

Le démonstrateur national Include, ambitionne d’apporter des nouvelles réponses aux enjeux liés à la concentration des activités de l’enseignement supérieur dans les grandes métropoles en développant des campus dans les territoires, les Include Campus. Après la première ouverture d’un Include Campus à Bourg-en-Bresse (Ain), l’UCBL continue de développer des collaborations novatrices avec de nouveaux partenaires dans les territoires pour répondre à leurs besoins, ici dans le domaine de la santé et de l’accès au soin, ailleurs dans d’autres secteurs économiques clés comme le nucléaire. En plus de répondre à des besoins ciblés des partenaires de l’université, les Include Campus offrent une nouvelle solution pour lutter contre l’autocensure des étudiants dans leur choix d’orientation post-bac et contribuent ainsi au développement d’un modèle universitaire plus inclusif. 

Philippe Malbos, Responsable scientifique INCLUDE,
Vice-président Numérique, pilotage, modernisation et performance.

 


Depuis 2022, début des discussions, plusieurs rencontres ont eu lieu pour identifier les programmes d’études à offrir au public cible. En parallèle, des réunions de travail ont été organisées pour évoquer les aspects techniques et les modalités pratiques. Une étude du vivier et des travaux sur les possibilités de poursuite d’études via Parcoursup et en lien avec le Rectorat ont également été menés.


 

Les acteurs engagés pour la réalisation du PASS Aubenas

Pour mener le travail d’ingénierie pédagogique, l’Université Claude Bernard Lyon 1, soutenu par de nombreux partenaires, s’appuie sur les équipes du démonstrateur Include, en collaboration avec la Faculté de Médecine et de Maïeutique Lyon-Sud.

Le Centre Hospitalier d’Ardèche Méridionale (CHarMe) accueillera alors le projet immobilier, avec la création d’espaces dédiés. Le Département apportera son soutien financier pour le projet bâtimentaire. La Région Auvergne Rhône-Alpes apporte également un fort soutien financier au projet. Les médecins locaux, représentés par les associations du CODASAM et de l’AMB et les médecins du CHarMe, porteront le projet pédagogique sur le territoire en lien avec le tutorat de la faculté de médecine de Lyon Sud présent à Aubenas. Quant à l’Ordre des médecins et le SDIS qui soutiennent moralement le projet apporteront leur concours en cas de besoin.
 

De gauche à droite : Pr Philippe Paparel, Doyen Faculté Lyon Sud, UCBL ; Philippe Malbos, Responsable scientifique INCLUDE, Vice-président Numérique, pilotage, modernisation et performance ; Frédéric Fleury, Président de l’Université Claude Bernard Lyon 1
De gauche à droite : Pr Philippe Paparel, Doyen Faculté Lyon Sud, UCBL ; Philippe Malbos, Responsable scientifique INCLUDE, Vice-président Numérique, pilotage, modernisation et performance ; Frédéric Fleury, Président de l’Université Claude Bernard Lyon 1

De gauche à droite : Pr Philippe Paparel, Doyen Faculté Lyon Sud, UCBL ; Philippe Malbos, Responsable scientifique INCLUDE, Vice-président Numérique, pilotage, modernisation et performance ; Frédéric Fleury, Président de l’Université Claude Bernard Lyon 1 ; Dr Julie Audigier, Présidente de la Commission médicale d’établissement du Centre hospitalier d’Ardèche méridionale et Vice-présidente de la Commission médicale de Groupement du GHT Drôme Ardèche Vercors ; Gilles Duffour, Directeur général du CHArMe ; Gabriele Fioni, Recteur délégué pour l’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation de la région académique Auvergne-Rhône-Alpes ; Olivier Amrane, Président du Département de l’Ardèche ;Sandrine Genest, Vice-présidente en charge de la santé, de la petite enfance et des politiques contractuelles ; Catherine Staron, Vice-présidente déléguée à l’enseignement supérieur et à la recherche de la région Auvergne-Rhône-Alpes ; Rémi Fontanel, Médecin ; Jean-Yves Meyer, Maire d’Aubenas ; Max Tourvieilhe, Maire de Vesseaux – Président de la communauté de communes du Bassin d’Aubenas – Conseiller départemental de l’Ardèche en charge du numérique ; Cécile Duchamp, Conseillere départementale déléguée, Membre de la Commission solidarités, santé, enfance, autonomie et handicap 


Un projet collectif de co-construction entre l’Université, les partenaires territoriaux et les professionnels de santé

À travers les Include Campus, l’Université Claude Bernard Lyon 1 et les collectivités territoriales expérimentent de nouvelles formes de partenariats, en vue de répondre aux enjeux de développement des territoires et de formation des jeunes.
 

Avec le déploiement des Include Campus, l’UCBL répond à l’objectif de l’Etat de développer des campus expérimentaux adaptés à notre époque et aux nouveaux profils des étudiants. Elle confirme également son rôle d’opérateur de la Région Auvergne-Rhône-Alpes en développant des actions et des dispositifs qui répondent à ses grandes orientations politiques telles que l’équilibre entre les territoires ruraux et les métropoles ou la formation des étudiants aux métiers en tension et métiers d’avenir. L’Université remercie ses financeurs et ses partenaires, dont la région Aura, le département de l’Ardèche, le CHarMe et le SDIS pour leur soutien à la création de ce campus qui facilitera l’accès à l’enseignement supérieur pour les jeunes Ardéchois notamment en leur incitant à ne pas s’autocensurer et à s’inscrire dans une formation en médecine dans un territoire particulièrement concerné par les déserts médicaux.

Frédéric Fleury, Président de l’Université Claude Bernard Lyon 1



Un tel projet ne peut voir le jour sans une volonté commune des différentes parties prenantes fortement impliquées depuis le début. Ainsi, en juillet 2022, 18 cosignataires soutenaient la candidature du Département pour la création de cette antenne délocalisée de la première année du Parcours d’Accès Spécifique Santé (PASS) en Ardèche. Le maillage territorial des formations universitaires constitue de véritable levier de développement économique et social.

Avec notre Plan « objectif 100 médecins », le Département entend incarner un rôle de chef de file en matière d’attractivité du territoire pour les professionnels de santé au sens large et ceux en devenir. Le partenariat entre de nombreux acteurs est un véritable atout et un gage de réussite pour un tel projet innovant et d’envergure. Pour le département, la délocalisation de cette année PASS signifie également une entrée de l’université sur le territoire ardéchois. Nous pouvons en être fiers !

Olivier Amrane, Président du Département de l’Ardèche



La désertification médicale touchant de nombreux départements ruraux, dont l’Ardèche, la question de susciter et de faciliter des vocations dans le domaine médical est devenu crucial.

Ce projet constitue une véritable chance pour les jeunes Ardéchoises et Ardéchois. Ils vont pouvoir réaliser cette année difficile à proximité de leur cocon familial, social et environnemental. Il permettra de diminuer l’autocensure et d’alléger les inégalités de chances d’accession en seconde année, par comparaison avec les étudiants urbains de l’agglomération lyonnaise.

Sandrine Genest, Vice-présidente en charge de la santé,
de la petite enfance et des politiques contractuelles


Le concept même d’Include Campus repose sur la volonté de réduire toutes causes d’autocensure des lycéens à poursuivre des études supérieures en proposant des formations en cohérence avec les besoins socio-économiques locaux.


En savoir plus sur le
[Site INCLUDE]

Publié le 15 mai 2024 Mis à jour le 16 mai 2024