Distinction / prix


Médailles du CNRS 2018 : le palmarès Lyon 1

Cinq membres de laboratoires de l’Université Claude Bernard Lyon 1 viennent de recevoir une médaille du CNRS. Rémi Mounier de l’Institut Neuromyogène et Guillaume Suan du Laboratoire de géologie de Lyon ont reçu la médaille de bronze 2018. Laurent Pinard du Laboratoire des matériaux Avancés, Rodica Chiriac du Laboratoire des multimatériaux et interfaces et Béatrice Bigaï du Laboratoire Écologie Microbienne ont obtenu la médaille de Cristal 2018. Ces récompenses soulignent l’importance de la contribution des travaux de ces lauréats pour l’avancée de la recherche.

Dans la plaquette Talents CNRS 2018, les médaillés racontent leur métier.

Médaille de bronze

Rémi Mounier

Chercheur en biologie au sein de l’équipe Environnement des cellules souches musculaires et homéostasie du muscle strié squelettique de l’Institut Neuromyogène (Université Claude Bernard Lyon 1/CNRS/Inserm) à Lyon.

« La lecture du livre Autoportrait de l’auteur en coureur de fond par Haruki Murakami fut la confirmation de ce que je pensais du métier de chercheur. Dans ce roman, l’auteur japonais décrit comment la pratique de la course à pied lui permet de cultiver sa patience, sa persévérance et d’autres qualités requises pour un romancier, comme la ténacité et la capacité de concentration. En résumé, courir devient une métaphore de son travail d’écrivain. Le parallèle avec le travail d’un chercheur me semble pertinent. Dès lors, nous pouvons poursuivre l’exercice de style en mettant en avant d’autres qualités intrinsèques au métier de chercheur comme la nécessaire gestion de l’échec et la capacité à pratiquer cette activité individuelle de façon collective. »

Guillaume Suan

Enseignant-chercheur en géologie au Laboratoire de géologie de Lyon : Terre, planètes, environnement (LGL-TPE) (CNRS/ENS Lyon/Université Claude Bernard Lyon 1), spécialisé dans les liens entre changements environnementaux et perturbations géochimiques globales dans les temps anciens.

« Les chasses aux fossiles dans les terrains jurassiques de mes Ardennes natales m’ont initié dès l’enfance aux mystères du temps profond. Ce penchant pour les vieux cailloux m’a amené plus récemment, à longer les falaises rocheuses de l’Éocène des îles de Nouvelle-Sibérie (Russie), au cœur de l’Océan Arctique. Avec mes collègues européens et russes, nous avons démontré qu’il y a de cela 55 millions d’années, de la mangrove et des palmiers poussaient près du pôle Nord, sous un climat exceptionnellement chaud. L’arrivée d’un ours polaire nous a contraints à n’étudier qu’une petite partie de la série exposée. Lui comme nous sommes restés sur notre faim, mais une seconde expédition sera nécessaire pour mieux tracer l’histoire de ces paysages polaires extraordinaires ! »

Médaille de Cristal

Laurent Pinard

Ingénieur de recherche en métrologie optique et matériaux, directeur par intérim du Laboratoire des matériaux Avancés (CNRS/Université Claude Bernard Lyon 1) de Lyon et responsable de l’équipe Métrologie.

« Le Laboratoire des matériaux avancés a toujours développé des recherches innovantes sur les matériaux en couches minces en lien avec des industriels, les militaires ou les grands projets scientifiques comme Virgo. C’est ce qui m’a motivé à y demeurer alors que ma formation initiale d’ingénieur opticien ne m’y prédisposait pas. Après mon doctorat, j’ai d’abord développé des outils de métrologie optiques uniques, adaptés aux besoins de Virgo avant de prendre une part importante dans le développement des matériaux. J’ai alors coordonné comme chef de projet pendant sept ans le développement des miroirs de 2e génération de LIGO et Virgo. L’aboutissement de ce travail, débuté il y a plus de 20 ans, a permis la première détection des ondes gravitationnelles en 2015. »

Rodica Chiriac

Ingénieure d’études en chimie des matériaux et responsable de la Plateforme lyonnaise d’analyses thermiques au Laboratoire des multimatériaux et interfaces (Université Claude Bernard Lyon 1/CNRS).

« Cette responsabilité est une occasion extraordinaire d’être entourée de nombreux appareils ultra-performants, de mettre à profit les compétences acquises pendant ma formation d’ingénieur-chimiste et lors de mon doctorat, ainsi que d’apporter mon petit grain de sable à l’édifice de la recherche, qu’elle soit fondamentale ou appliquée ! J’ai fait appel à mon imagination et à ma créativité pour développer et optimiser deux couplages analytiques entre différents appareils. Un travail qui a porté ses fruits puisqu’un partenariat s’est créé récemment entre les constructeurs de ces appareils afin qu’ils soient commercialisés. Pour les années à venir, j’ai en projet de développer de nouveaux couplages analytiques et d’apporter ainsi ma contribution au développement de l’analyse thermique qui intervient dans de domaines très variés. »

Béatrice Bigaï

Responsable de l’administration et du pilotage, assistante de direction et responsable administrative et financière du laboratoire Écologie Microbienne (Université Claude Bernard Lyon 1/CNRS/Inra/VetAgro Sup) à Villeurbanne spécialisée dans le pilotage administratif et financier du laboratoire.

« Lorsque j’ai intégré le laboratoire, je ne me souviens d’avoir observé certains collègues un peu perdus dans leurs démarches administratives. C’est pourquoi en 2015, après une analyse systémique des besoins du personnel, j’ai décidé de créer un outil en ligne, ergonomique et interactif, pour faciliter les démarches administratives des agents. Cet Assistant de soutien administratif de proximité (AsAp) améliore la communication au sein du laboratoire dans tous les domaines. Il rend les agents acteurs de leurs démarches administratives et est adaptable à toute structure soucieuse d’améliorer sa communication interne et son organisation. Maîtrise de la réglementation juridique, administrative et financière des établissements, techniques de management constituent des atouts indispensables dans l’exercice de ma mission, réalisée dans une relation de pleine confiance avec mon équipe et ma direction. »

Crédits photographiques : CNRS/Vanessa Cusimano

Publié le 12 septembre 2018 Mis à jour le 13 septembre 2018