Evènement / Annonce, Vie des personnels


Lyon 1 s’engage pour l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes pour tous ses personnels !

le 28 septembre 2021

Lyon 1 s’engage pour l’égalité professionnelle !

Dotée d’une mission pour l’égalité entre les femmes et les hommes depuis 2004, l’Université Claude Bernard Lyon 1 (UCBL) s’est engagée durablement en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes. Cela s’est traduit par la rédaction en 2008 d’une charte pour l’égalité qui a servi de base à la Charte de la Conférence des Présidents d’Université adoptée l’année suivante (CPU, 2009). Dix ans plus tard, en 2018, elle a adopté une Charte de la diversité́ et de la lutte contre les discriminations. Par ailleurs depuis 2017, elle dispose d’un dispositif d’écoute, d’accompagnement et de prévention pour les personnes victimes ou témoins de violences sexuelles et sexistes, de harcèlement ou de discriminations.

C’est donc avec une expérience de quinze ans qu’elle a accueilli la loi du 6 août 2019 de transformation de la fonction publique qui prévoit l'élaboration d'un plan d'action trisannuel relatif à l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes par l'ensemble des employeurs publics. Le plan d’action pour l’égalité professionnelle de l’Université Lyon 1 s’inscrit dans une politique large qui englobe de nombreuses actions en direction des étudiantes et des étudiants et un large et actif partenariat.

L’obligation contenue dans la loi de la transformation de la fonction publique a permis à L’Université Claude Bernard Lyon 1 :
  • De préciser sa politique pour l’égalité entre les femmes et les hommes à travers un plan d’action adopté en mars 2021
  • De formaliser ses axes prioritaires pour les personnels
  • D’engager une action concertée avec les personnels, l’ensemble de ses services et, plus largement les différentes parties prenantes
  • De renforcer sa politique en faveur de l’égalité professionnelle, en 10 actions organisées selon quatre axes.

Le plan d’action pour l’égalité professionnelle de l’Université Lyon 1 s’inscrit dans une politique large qui englobe de nombreuses actions en direction des étudiantes et des étudiants et un large et actif partenariat.

Pour la mise en œuvre du plan d’action, l’UCBL s’appuie :
  • Sur une équipe projet, constituée du chargé de mission égalité-diversité, de la cheffe de projet égalité et lutte contre les discriminations de la Mission Égalité-Diversité, de la directrice adjointe des Ressources Humaines et de la chargée de mission GPEEC de la DRH
  • Sur un comité de pilotage
  • Sur un réseau de référentes et de référents égalité-diversité
  • Sur des groupes de travail
En prenant appui sur les services de sa Direction des Ressources Humaines, l’UCBL s’assure de l’égal accès des personnels ou des candidats à ses postes dans le cadre de ses recrutements. En matière de mobilité, d’avancement, de promotion, d’accès à la formation professionnelle, l’université veille également à ce que l’égalité entre femmes et hommes soit effective.

Un groupe de travail thématique sur les écarts de rémunération a été constitué qui doit élaborer des propositions visant à réduire les écarts de salaire entre les femmes et les hommes au sein de l’Université. A partir de 2021, il s’appuie sur les données obtenues par l’outil méthodologique mis en place par la DGAFP pour calculer ces écarts.
Un diagnostic de la mixité des métiers est effectué au sein des services de l’UCBL. La répartition femmes-hommes sera analysée au niveau des branches d’activité professionnelle, des répertoires des métiers et des emplois- types.

Des actions de communication sur les métiers sans stéréotypes de genre seront organisées ainsi que des sensibilisations et des formations aux outils et aux dispositifs permettant de lutter contre ces stéréotypes.

L’UCBL s’engage à maintenir son attention pour des nominations équilibrées tout au long du plan d’action pour les membres de l’équipe de gouvernance, les directeurs et directrices, ainsi que leurs adjoints ou adjointes, et les directeurs ou directrices administratifs de composante.
Des mesures de flexibilité et une révision de la charte télétravail permettent d’apporter plus de souplesse dans le but d’améliorer l’articulation entre vie personnelle et vie professionnelle.
Un soutien à la parentalité est réalisé avec un renforcement des informations transmises sur les congés maternités et les congés parentaux. Un courrier/document est élaboré à cet effet et transmis en même temps que l'arrêté de congé maternité.

Le plan d’action pour l’égalité professionnelle de l’UCBL vise le renforcement et la professionnalisation du dispositif de signalement, d’accompagnement et de prévention des violences sexuelles et sexistes (VSS), du harcèlement et des discriminations
Ce renforcement se traduit par :
  • Un élargissement de l’équipe des écoutantes et des écoutants
  • La formation de l’ensemble des membres du dispositif, du réseau égalité-diversité et des membres des commissions disciplinaires de l’UCBL aux VSS, au harcèlement, aux discriminations, à l’écoute active
  • Une amélioration du suivi des personnes victimes de violences, de harcèlement et de discrimination et une amélioration des procédures de suivi au sein du dispositif
  • La participation à un réseau local Lyon/Saint-Etienne des dispositifs d’écoute et d’accompagnement violences sexistes et sexuelles, harcèlement et discriminations
 

En lien :

Publié le 28 septembre 2021