Evènement / Annonce


L'Université Claude Bernard Lyon 1 apporte son soutien à l'Ukraine

Nous sommes tous révoltés et indignés face à l’invasion de l’Ukraine par la Russie et par les combats sanglants qui s’y déroulent depuis maintenant 15 jours. Le peuple Ukrainien subit cruellement les affres de cette guerre insensée et nous sommes consternés de voir que des civils payent un lourd tribu. Pour fuir les combats, des millions de réfugiés ukrainiens ont quitté leur pays pour se réfugier en Europe. En même temps, beaucoup restent en Ukraine pour défendre leur liberté et leur pays et nous ne pouvons qu’être admiratifs et en soutien à leur action. Cette guerre, menée contre un État européen souverain, provoque également une grave crise internationale remettant en cause la paix en Europe ainsi que le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Dans ce terrible contexte, l’Université Claude Bernard Lyon 1 apporte tout son soutien au peuple ukrainien et appelle à ce qu’un accord puisse être rapidement trouvé afin de stopper cette guerre.

Nous sommes particulièrement inquiets par la situation de la communauté universitaire ukrainienne qui se retrouve dans une situation dramatique.

Dès le 24 février, l’Université s’est préoccupée de ses personnels et de ses étudiants pouvant être soit sur le sol Ukrainien, soit en Russie, et aucune situation grave ou préoccupante n’a été identifiée. Notre attention s’est aussi portée vers les étudiants ukrainiens, russes et biélorusses présents en France au sein de notre établissement et les échanges sont en cours pour les aider et les accompagner au mieux. En réflexion avec les élus étudiants, nous envisageons des accompagnements psychologiques et matériels, des aides juridiques et financières à ceux qui en auraient besoin. L’établissement a aussi créé une cellule de soutien à destination des étudiants de l’établissement (Urgence-Ukraine-UCBL@univ-lyon1.fr) afin de mettre en place des soutiens spécifiques en fonction des difficultés rencontrées.

Face à cette situation, nous nous sommes toutes et tous posés la question des actions de solidarité à apporter au peuple Ukrainien et nous avons exploré celles qui pouvaient être menées à l’échelle de l’université. Nous avons renoncé à organiser des collectes de vêtements, de produits alimentaires ou de médicaments qui affluent de toutes parts en Europe et saturent les moyens logistiques d’acheminement vers l’Ukraine et les pays frontaliers. Pour celles et ceux qui le peuvent, l’aide financière est certainement la plus utile, par des dons qui peuvent être faits aux agences humanitaires comme le HCR des Nations Unies, l’UNICEF, le Secours Populaire ou la Croix Rouge.

Forts de nos valeurs universitaires et de notre solidarité, et afin de concrétiser ce soutien, l’Université Claude Bernard Lyon 1 s’est engagée à accueillir des chercheurs-chercheuses ukrainiens ainsi que leur famille et des doctorants dans le cadre du programme « PAUSE », en lien avec les directeurs de composantes et unités de recherche. L’Université s’est par ailleurs engagée à accueillir dès maintenant une centaine d’étudiants ukrainiens afin qu’ils puissent poursuivre leurs études dans les meilleures conditions.

Avec cet accueil de chercheurs et d’étudiants, et parce que des milliers de ressortissants ukrainiens en exode rejoindront prochainement la France (7500 à ce jour), chacune et chacun d’entre nous ont la possibilité d’aider et d’accompagner matériellement celles et ceux qui en ont besoin en devenant famille d’accueil. Vous pouvez faire cette démarche auprès de services en ligne comme le dispositif « Je m’engage pour l’Ukraine », accessible à l’adresse https://parrainage.refugies.info. Une cellule interministérielle de crise sur l'accueil des personnes fuyant le conflit en Ukraine va également être très prochainement ouverte sur site du ministère de l’Intérieur.

Attentifs à cette crise aussi soudaine que dramatique, et en espérant que la paix et la souveraineté de l’Ukraine soient rapidement retrouvées, nous restons mobilisés pour nos actions de solidarités.

La Présidence de l’Université Claude Bernard Lyon1

Publié le 10 mars 2022 Mis à jour le 14 mars 2022