Rencontre - débat


Le Maire de Villeurbanne visite le Service de Santé Universitaire

Jeudi 28 janvier, dans un contexte où la santé mentale des étudiants est au cœur des préoccupations, M. Cédric Van Styvendael, Maire de Villeurbanne, Mme Agathe Fort, adjointe déléguée à la santé et M. Stéphane Frioux, délégué aux universités et à la vie étudiante, se sont rendus sur le campus Lyon-Tech La Doua pour visiter le Service de Santé Universitaire de Lyon 1 et échanger avec les professionnels de santé.

Ouvert en avril 2018, le Service de Santé Universitaire de Lyon 1 propose aux étudiants des consultations auprès de médecins généralistes, psychologues, infirmiers et psychiatres. La prise en charge des étudiants est globale et pluridisciplinaire : les motifs de consultation auprès des médecins généralistes concernent principalement la santé mentale, la vie affective et sexuelle.

Caroline Combes reçoit le Maire de Villeurbanne au SSU
Caroline Combes reçoit le Maire de Villeurbanne au SSU

 
Dans un premier temps, le Dr Combes, directrice du SSU, a présenté à la délégation de la Mairie de Villeurbanne, en présence du président Fleury, les missions du SSU. Elle a souligné le fait que l’équipe du SSU a été renforcée dès le 4 janvier par le recrutement d’un psychologue à temps plein, et dès février par celui d’un médecin à temps et d’un psychiatre à 20%, grâce à la réactivité de la gouvernance de l’Université.
 
Le dispositif "Etudiants Relais Santé" a ensuite été mis en lumière par Manon Gagliardi, coordinatrice des ERS, accompagnée de deux étudiants salariés de cette équipe, Gino et Ophélia.
 
Ce moment a également été l’occasion de présenter le nouveau site internet du SSU (ssu.univ-lyon1.fr/)

Caroline Combes reçoit le Maire de Villeurbanne au SSU

Trois scénarios ont ensuite été proposés aux élus de la ville, sous la forme d’un parcours « type » de trois étudiants en mal être qui se rendent au SSU :
  • Un étudiant qui relate des propos incohérents, en psychose émergente
  • Un étudiant en crise suicidaire
  • Un étudiant qui présente des troubles du sommeil et en décrochage scolaire
     
Ainsi, chaque élu a pu suivre un étudiant et échanger avec les professionnels de santé sur le parcours de soin.

Cette visite s’est terminée par un temps d’échange en présence des 3 psychologues du service, Mme Krikorian, Mme Jambon et Mme De Champsavin afin de souligner les difficultés actuelles ressenties par les étudiants depuis le premier confinement.
Publié le 4 février 2021