Communiqué / Alerte presse


Lancement d’un laboratoire public/privé dédié au saphir

Mercredi 6 avril 2022, se tenait le lancement de SaphirLab, le laboratoire commun de l’institut Lumière Matière (iLM, CNRS / Université Claude Bernard Lyon 1) et de la société RSA Le Rubis, spécialiste des cristaux de saphir. Financé par l’ANR, SaphirLab est dédié au développement de saphirs inédits répondant à des besoins dans des secteurs à fort développement.

SaphirLab
SaphirLab

SaphirLab
SaphirLab

SaphirLab
SaphirLab

Lancement du laboratoire commun SaphirLab, le 6 avril 2022 sur le campus LyonTech-la Doua

Le saphir est une pierre précieuse très résistante aux rayures dont les propriétés sont appréciées dans plusieurs secteurs industriels ou artisanaux dont l’horlogerie, la bijouterie de luxe et la microélectronique (lasers, substrats pour LED, lentilles de smartphone…). On sait le fabriquer depuis plus d’un siècle grâce à une méthode de cristallisation appelée procédé Verneuil, du nom de son inventeur. Sa production est de nos jours réalisée à l’échelle industrielle et plusieurs autres procédés ont été depuis développés. Le secteur de la cristallisation du saphir est une industrie lourde très concurrentielle. Innover sur des process plus économiques et plus productifs, de nouvelles couleurs de saphir et la pureté des cristaux obtenus revêt une importance particulière.

Basée en région grenobloise, RSA Le Rubis est une société principalement spécialisée dans la fabrication du saphir par le procédé Verneuil pour l'industrie horlogère. L’institut Lumière Matière (iLM, CNRS / Université Claude Bernard Lyon 1) est un laboratoire académique en physique et chimie situé sur le campus Lyon Tech-La Doua. Ils disposent tous deux d’une expertise de pointe sur les différents procédés existants. Avec le laboratoire commun SaphirLab, unique dans ce domaine, leur objectif est de développer et de fiabiliser la synthèse de saphir par des techniques autres que celles issues du procédé Verneuil. Cette voie est susceptible d'aider RSA à répondre aux défis actuels du marché du saphir par l'implication dans de nouveaux procédés et le développement de produits high-tech. Le projet répond également à des enjeux en recherche fondamentale.

Plus précisément, il s’agira : d’analyser et de comprendre les mécanismes de formation de défauts internes (bulles) dans les saphirs produits par des méthodes autres que la méthode Verneuil ; de développer des saphirs de couleurs innovantes tout en maîtrisant la qualité cristalline du matériau ; d'innover technologiquement sur toutes les étapes de croissance et de caractérisation du saphir mais aussi des céramiques, autre matériau à forts enjeux. L'ambition de ce projet est de s'inscrire dans la durée pour l’émergence d’une nouvelle activité industrielle par des processus innovants.

Télécharger le communiqué de presse.

Crédits photos : Eric Le Roux / Direction de la communication Université Lyon 1
Publié le 8 avril 2022 Mis à jour le 25 avril 2022