Innovation


Gael Patton, docteur de l’Université Lyon 1 et co-fondateur de l’entreprise Icohup

Jeune docteur en physique de l’Institut Lumière Matière (Université Claude Bernard Lyon 1 / CNRS), Gael Patton est aujourd’hui le co-fondateur et le président d’une entreprise innovante : Icohup.

Un parcours exemplaire

Diplômé d’une licence en physique-chimie à l’Université Jean Monnet de Saint Etienne en 2010, il rejoint ensuite l’Université Claude Bernard Lyon 1 dans un Master Physique spécialisé dans le développement instrumental pour les micro nanotechnologies. Il décide alors de poursuivre avec un Diplôme d’Université en Gestion des Systèmes Industriels, et termine par une thèse portant sur l’étude des effets mémoires dans les scintillateurs et l’application à l'imagerie médicale, publiée en 2015.

Durant cette dernière année, Gael mûri l’idée de capteurs permettant de détecter et d’identifier les sources radioactives. Mais c’est après avoir soutenu sa thèse qu’il se lance dans cette folle aventure avec pour ambition de nous faire changer notre regard sur le monde et son environnement.

Pour concrétiser son projet, il se tourne vers l’Agence pour la Valorisation de la Recherche Universitaire du Limousin (AVRUL) proposant un véritable accompagnement aux projets innovants, à leur création et à leur développement. Il s’entoure également d’une équipe jeune et dynamique composée de deux autres scientifiques et d’un professeur. Une collaboration qui marque la naissance de l’entreprise Icohup dédiée au développement d’instruments de mesure de pollution.

Son objectif ? Permettre la diffusion de ces technologies au grand public pour détecter les différents types de pollution dans notre environnement.

Le projet RIUM

Le premier projet à voir le jour est donc le détecteur de sources radioactives RIUM, destiné aux professionnels comme aux particuliers. Pourquoi un détecteur des sources radioactives ? Aujourd’hui la principale cause des cancers de poumons se trouve être la radioactivité. On la rencontre dans les objets de la vie courante comme le poisson, le champignon mais aussi les roches et les pierres de façon moins fréquente.

Comment ça marche ? Cet outil en bois très design possède de grandes capacités malgré son petit format. Il ne se contente pas de mesurer le niveau de radioactivité à proximité, mais détermine aussi son origine. Via une application mobile, l’utilisateur peut devenir un véritable acteur de la communauté en partageant ses données, et créer un réseau de mesure. Muni de son smartphone, l’usager peut appréhender son environnement grâce à un contenu pédagogique et accessible à tous.

Depuis sa création, RIUM a rencontré un succès fulgurant. L’outil a été présenté au CES 2017 (Consumer Electronic Show) salon mondial du high-tech à Las Vegas, et a participé au concours Docteur Entrepreneur 2017 organisé par l’AEF (agence d’informations spécialisées).

Une réussite très encourageante pour la suite de l’entreprise, car Gael Patton ne compte pas s’arrêter là. La mise en place d’autres outils sont déjà en cours de réflexion pour créer un environnement plus sain.


Concours Docteur Entrepreneur 2017


Lors de la 4ème édition du concours Docteurs-Entrepreneurs, l’entreprise Icohup a reçu le 1er prix du jury.
Une récompense de 5000 € destinée à soutenir et consolider le projet RIUM de la société. 

Publié le 3 avril 2017 Mis à jour le 26 avril 2017