<Libellé inconnu>


Energie renouvelable : des nanotubes pour tirer le meilleur de l’énergie osmotique

La différence de salinité entre l’eau douce et l’eau de mer est l’une des voies explorées pour obtenir de l’énergie renouvelable. Néanmoins, les faibles rendements des techniques actuelles constituent un frein à son utilisation. Ce verrou pourrait être en train d’être levé.

Une équipe menée par des physiciens de l’Institut Lumière Matière (CNRS / Université Claude Bernard Lyon 1), en collaboration avec l’Institut Néel (CNRS), a découvert une nouvelle piste pour récupérer cette énergie : l’écoulement osmotique à travers des nanotubes de Bore-Azote permet de générer un courant électrique géant avec une efficacité plus de 1 000 fois supérieure à celle atteinte jusqu’ici. Pour parvenir à ce résultat, les chercheurs ont développé un dispositif expérimental très original permettant, pour la première fois, d’étudier le transport osmotique des fluides à travers un nanotube unique.

Leurs résultats sont publiés le 28 février dans la revue Nature.
Publié le 27 février 2013 Mis à jour le 20 septembre 2016