Communiqué / Publication, Evènement / Annonce


Conférence du Prix Nobel de Chimie Jean-Marie Lehn à Lyon 1 : « De la Matière vers la Vie : Chimie ! »

L’Université Claude Bernard Lyon 1 a l’honneur d’accueillir Jean-Marie Lehn, Prix Nobel de Chimie, pour une conférence exceptionnelle le vendredi 14 décembre 2018 de 13h à 14h30 au Théâtre Astrée sur le campus LyonTech-la Doua. Dans sa conférence, adressée aux étudiants actuels et futurs de l’Université, Jean-Marie Lehn montrera comment la chimie constitue ce formidable pont qui relie la matière inanimée à la matière la plus complexe : la matière vivante qui nous compose. Lycéens et étudiants de Lyon 1 seront ainsi conviés pendant plus d’une heure à rencontrer ce grand spécialiste de la chimie supramoléculaire : le temps d’une conférence suivie d’échanges.

Résumé de la conférence « De la Matière vers la Vie : Chimie ! »

L’évolution de l’Univers a généré des formes de plus en plus complexes de la matière, jusqu’à la matière vivante et pensante, par auto-organisation. La matière animée tout comme la matière inanimée, les organismes vivants ainsi que les matériaux, sont formés de molécules et d'ensembles organisés résultant de l'interaction des molécules entre elles. La chimie établit le pont entre les molécules de la matière inanimée et les systèmes moléculaires hautement complexes qui constituent les organismes vivants. La chimie moléculaire a développé un ensemble de méthodes très puissantes pour la construction de molécules toujours plus sophistiquées. La chimie supramoléculaire se fixe comme but l'édification d'assemblées de molécules au moyen des interactions entre les partenaires. La formation spontanée d'architectures organisées repose sur la mise en œuvre d'information au niveau moléculaire et constitue la base de la capacité d’auto-organisation qui a conduit de la matière à la vie. Le champ de la chimie est l'univers de toutes les espèces moléculaires et de toutes les transformations possibles de la matière. Celles effectivement réalisées dans la nature ne forment qu’un seul monde parmi tous les mondes possibles en attente d'être créés. Des considérations conceptuelles sur la chimie et la science en général seront présentées.


Jean-Marie Lehn : le père de la chimie « au-delà de la molécule »

Professeur à l’Institut d’Études Avancées de l'Université de Strasbourg et Professeur honoraire au Collège de France, Jean-Marie Lehn dirige le Laboratoire de Chimie Supramoléculaire de l’Institut de Science et d’Ingénierie Supramoléculaires (Université de Strasbourg/CNRS) dont il est le fondateur. Dès 1968, ses travaux s’inscrivent dans l’histoire de la Chimie : alors Maître de Conférences à l’Université Louis-Pasteur de Strasbourg, Jean-Marie Lehn et son groupe parviennent à synthétiser des molécules en forme de cage pouvant accueillir une autre espèce chimique. Ses études s’étendent au décryptage d’un phénomène fondamental dans les processus biologiques, la « reconnaissance moléculaire » : lorsqu’une molécule réceptrice reconnaît et fixe de manière sélective un substrat. Au fil de ses recherches, Jean-Marie Lehn est amené à définir un nouveau champ de sa discipline : « la chimie supramoléculaire ». Cette branche récente de la chimie, dite « au-delà de la molécule », s’intéresse aux ensembles complexes bâtis par l’intermédiaire de multiples liaisons faibles maintenant ensemble plusieurs molécules. En 1987, Jean-Marie Lehn reçoit le Prix Nobel de Chimie, une distinction qu’il partage avec les américains Donald J. Cram et Charles J. Pedersen.

Le Professeur Lehn s’intéresse également au traitement des signaux et de l’information à l’échelle de la molécule. Il se focalise sur l’induction des processus d'auto-organisation : des systèmes chimiques « programmés » sont capables de former, à partir de l’assemblage spontané de composés appropriés, des ensembles moléculaires complexes dont l’architecture repose sur l’information moléculaire présente dans ces systèmes. Plus récemment, Jean-Marie Lehn s’est intéressé aux systèmes d’entités moléculaires autant que supramoléculaires capables d’échanger, de perdre ou d’intégrer des composants en réponse à l’action d’agents chimiques ou physiques. C’est dans ce champ de la chimie, dite « dynamique constitutionnelle », que le Prix Nobel Jean-Marie Lehn poursuit ses investigations : un travail ouvrant la voie à une chimie adaptative et évolutive à travers la notion de sélection constitutionnelle (la sélection des composants conduisant à l’espèce chimique la mieux organisée).

Auteur de plus de 1000 publications scientifiques, le Professeur Jean-Marie Lehn est membre de nombreuses Académies et sociétés savantes. Outre le Prix Nobel, cet éminent spécialiste de la Chimie s’est vu remettre de nombreux prix internationaux et des distinctions, parmi lesquelles celles d'Officier de l'Ordre national du Mérite en 1993 et de Grand Officier de la Légion d'honneur en 2014.

Informations pratiques :
- Lieu de la conférence :
Théâtre Astrée, Campus LyonTech-la Doua, 6 Avenue Gaston Berger, 69100 Villeurbanne
- Gratuit | Accès sur inscription via ce formulaire

Télécharger le communiqué de presse.

Contact presse :
Béatrice DIAS
Directrice de la communication Université Claude Bernard Lyon 1
33 (0)4 72 44 79 98 ou 33 (0)6 76 21 00 92
beatrice.dias@univ-lyon1.fr

Publié le 21 novembre 2018 Mis à jour le 10 décembre 2018