Evènement / Annonce


Clôture de la seconde Conférence Annuelle Arqus : importantes conclusions et défis sans précédents

Clap de fin pour la 2nde Conférence Annuelle Arqus ! Elle s’est achevée avec grand succès après trois jours de travail intense, rassemblant pas moins de 200 participants : étudiants, enseignants, chercheurs, personnels administratifs et représentants institutionnels des 9 universités Arqus ainsi que des parties prenantes externes. Ce sont plus de 20 sessions qui se sont déroulées au sein des locaux historiques de l’Université de Padoue.

photo de la conférence annuelle arqus
photo de la conférence annuelle arqus - andrea signori
         
l'équipe Lyon 1 à Padoue
l'équipe Lyon 1 à Padoue - Andrea Signori

 

La conférence a précieusement contribué à l’avancement des objectifs stratégiques et institutionnels des universités Arqus : inclusion, multilinguisme, pédagogie innovante, recherche de qualité, entrepreneuriat. Elle a montré l’importance des réunions en présentiel pour la construction de communautés. 

Les nouvelles universités membres, Minho et Wroclaw, étaient présentes à l’événement et ont témoigné de leur engagement et enthousiasme à grandir en tant qu’université individuelle mais aussi en tant qu’alliance au sein d’Arqus. 

La conférence, qui s'est tenue sous le thème "Free to Choose. Fostering Access to Higher Education in European Universities", a été marquée par le rôle d'Arqus (et des universités européennes en général) dans la défense et la protection de la liberté, de la diversité et de l'accessibilité, valeurs fondamentales pour l’Université de Padoue qui célèbre ses 800 ans, et qui constituent les bases de la construction du modèle d'enseignement supérieur du futur. D’autres sujets, tels que l’excellence, la science ouverte et la responsabilité sociale du secteur de l’enseignement supérieur, ont également été abordés de différentes façons et sous différentes perspectives durant la conférence.

La Professeure Daniela Mapelli, Rectrice de l’Université de Padoue, a déclaré :  La pierre angulaire de l'Université de Padoue et de l'Alliance Arqus est la liberté : la liberté d'apprendre et la liberté de rechercher. Et la science est notre langage universel. Ici, à Padoue, des savants de nombreux pays ont façonné une Europe de la science des siècles avant la création de l'Europe en tant qu'entité politique et démocratique. Aujourd'hui, nous sommes là, chacun d'entre nous avec notre propre expérience, collaborant et partageant une vision fondée sur les idéaux d'inclusion, de multilinguisme, d'éducation innovante, de recherche de qualité, d'esprit d'entreprise et de participation active pour une Europe meilleure. La liberté pour l'amélioration de l'humanité ne peut être considérée comme acquise. Nous appelons à la paix ; nos universités travaillent activement à la défense et au soutien des étudiants, des chercheurs et des enseignants en danger. La liberté est la valeur fondamentale qui guide notre travail et nos choix. Sur cette voie bien définie, nous continuerons à travailler ensemble vers nos objectifs communs .

Dans son discours, Eva Egron-Polak, ancienne Secrétaire Générale de l'Association Internationale des Universités et membre du International Advisory Board, a souligné l'importance de la recherche et de l'éducation pour préserver la liberté : Nous allons de crise en crise, qu'elles soient proches ou lointaines, naturelles ou d'origine humaine. Le populisme, le nationalisme, les fake news, le racisme, la xénophobie : tout cela dénigre la connaissance scientifique et vise à contrôler la liberté des humains.

La discussion autour des nouvelles perspectives de l'Initiative des Universités Européennes et de l'avenir des Alliances a également été un moment important de la Conférence avec la présence estimée de Ligia Deca, Conseillère du Président de la Roumanie au Département de l'Education et de la Recherche ; Federico Cinquepalmi, Directeur Général pour les Etudiants, le Développement et l'Internationalisation de l'Enseignement Supérieur au Ministère de l'Université et de la Recherche d'Italie et Vanessa Debiais-Sainton, Chef de l'Unité Enseignement Supérieur à la Commission Européenne (participation en ligne).

La Conférence a également représenté un tournant pour l'avenir de la communauté universitaire Arqus en définissant et en approuvant la mission et les priorités stratégiques de l'Alliance pour les dix prochaines années. Ces objectifs à moyen et long terme, exposés dans le document "Mission Statement", soulignent la nécessité d'intensifier l'engagement d'Arqus dans la défense des valeurs démocratiques et la recherche de la paix. Le rôle des universités en temps de crise et de conflit et, notamment, l'adoption de mesures visant à soutenir les établissements d'enseignement supérieur endommagés par la guerre en Ukraine, ont été des sujets prioritaires lors du Student-led Forum.

La Conférence Annuelle a aussi permis de mettre en avant les efforts de l’Alliance ainsi que ses réalisations en matière d’éducation à travers des programmes académiques collaboratifs de plus en plus compétitifs. Certaines universités membres ont notamment signé des accords interinstitutionnels pour le lancement de deux nouveaux programmes de master conjoints en "études européennes" et "traduction et interprétation".

Les intervenants et acteurs de chaque Action Line se sont réunis pour analyser les progrès et les résultats de leurs actions. Leurs réunions se sont particulièrement concentrées sur les défis de la consolidation de l'offre académique commune Arqus, le renforcement de l'innovation dans l'enseignement, l'apprentissage et l'évaluation, l'augmentation et la diversification de la mobilité de tous types pour les étudiants et le personnel, et la mise en œuvre d'un plan d'action commun pour la recherche. Pour répondre à ce dernier objectif, Arqus R&I a tenu son 4ème « High Level Seminar » avec la participation des Vice-Recteurs Recherche et à Innovation des universités membres.

L'excellence avec et pour tous est une grande priorité pour Arqus et cet objectif a été clairement exprimé au cours de la Conférence. La participation des membres externes du International Advisory Committee aux différentes sessions, la perspective des étudiants sur les nombreux défis de l'Alliance à travers les réunions du Student Council et la reconnaissance officielle des pratiques d'enseignement innovantes lors de la cérémonie du Teaching Excellence Award sont autant d'exemples des efforts déployés pour tendre vers un modèle universitaire de référence en matière d'éducation et de recherche en Europe, qui réponde aux problèmes sociaux sans laisser personne de côté.

Lors de la séance de clôture, Dorothy Kelly, Coordinatrice d'Arqus et Vice-Rectrice à l'internationalisation de l'Université de Grenade, a souligné que : Les alliances ont pour but de construire une communauté pour le bien commun. Elles sont extrêmement importantes pour défendre nos valeurs, mieux se comprendre et travailler pour un avenir en paix. Nous avons beaucoup travaillé pour surmonter nos différences externes et internes, nous faire confiance et partager nos meilleures pratiques, nos sources et nos forces. Aujourd'hui, nous nous apprêtons à construire ensemble des structures et des programmes communs. Et malgré les difficultés et l'impact de la pandémie, les résultats de notre travail montrent la résilience dont Arqus a fait preuve en tant qu'Alliance.

Aujourd'hui, nous pouvons dire que les communautés Arqus présentes à Padoue rentrent chez elles avec plus d'enthousiasme, de force et d'énergie que jamais pour faire face aux défis sans précédent auxquels l’Europe et le reste du monde vont faire face à l’avenir. Il est désormais temps de transformer toutes les idées et les projets discutés en actions concrètes au sein des universités. Félicitations et merci à tous ceux qui ont fait de cette impressionnante Conférence une réalité, nous comptons sur vous tous pour la prochaine Conférence annuelle Arqus à Graz (Autriche) en 2023.

Publié le 19 avril 2022 Mis à jour le 20 avril 2022