Consignes


Actualisation des consignes sanitaires - Fin du port du masque

Nous vous informons de l’actualisation des consignes figurant dans le protocole sanitaire de l’établissement suite aux mesures annoncées par le Premier Ministre le 3 mars 2022. La levée de l’essentiel des restrictions anticovid sur fond de rebond de l’épidémie – le virus circule plus aujourd’hui qu’il ne circulait avec les variants qui ont précédés OMICRON – doit inciter les étudiants et les agents à maintenir la plus grande vigilance afin de se protéger. Le port du masque n’est plus obligatoire et relève à présent d’une décision individuelle qui dépend de sa propre fragilité et des risques affectant les personnes de son entourage. Vous trouverez ci-dessous toutes les mesures applicables à parti du 14 mars.

  1. Suspension du pass vaccinal

A compter du 14 mars 2022, l’obligation de présenter un pass vaccinal pour accéder à un certain nombre de lieux ou d’activités est suspendue. En conséquence, il ne sera plus nécessaire, ni possible, d’exiger la présentation d’un pass vaccinal là où cela était prévu dans le protocole sanitaire (évènements culturels, sportifs ou associatifs).

Si le pass vaccinal est suspendu pour son volet « accès aux lieux et activités », il peut en revanche toujours être exigé pour des déplacements à l’étranger.

Il est rappelé que l’obligation vaccinale s’impose toujours à certaines catégories de personnes (personnes exerçant dans un établissement de santé, au sein du service de santé universitaire, psychologues, étudiants en santé, etc.)[i].

  1. Port du masque

A compter du 14 mars, le port du masque n’est plus obligatoire, en intérieur comme en extérieur, sauf dans les transports collectifs de voyageurs et les établissements de santé, que ce soit pour les utilisateurs ou les professionnels. En conséquence, les étudiants et le personnel (enseignant, enseignant-chercheur, BIATSS) n’ont plus l’obligation de porter le masque dans l’établissement, notamment lors des enseignements.

Cependant les étudiants et agents qui le souhaitent peuvent toujours continuer à porter le masque, notamment afin de protéger les personnes vulnérables de leur entourage.

  1. Gestes barrière

Si les règles de distanciation sociale ne sont plus impératives, les règles d’hygiène comme le lavage des mains, le nettoyage des surfaces et l’aération des locaux doivent toujours être rigoureusement appliquées.

  1. Restauration

A compter du 14 mars, la restauration universitaire reprend sans protocole spécifique.

  1. Examens et concours

Le protocole relatif aux examens et concours sera actualisé prochainement afin de prendre en compte l’impact de la fin de l’obligation du port du masque et de la distanciation physique.

  1. Organisation du travail

A compter du 14 mars 2022, les restrictions relatives à l’organisation des réunions en présentiel sont levées, y compris s’agissant des jauges.

  1. Moments de convivialité

Les moments de convivialité (pots de départ à la retraite, pot de thèse, etc.) peuvent à nouveau avoir lieu, sans aucune restriction, dans le respect des gestes barrière, à compter du 14 mars 2022.

 

 les étudiants des établissements préparant à l'exercice des professions en santé ainsi que les personnes travaillant dans les mêmes locaux[i] que ces professionnels :

- étudiants de 1er cycle de formation de médecine, de maïeutique, d’odontologie et de pharmacie (MMOP) à partir de leur admission en 2ème année ;
- étudiants admis en 1ère année du 2ème cycle de formation de pharmacie ;
- étudiants/élèves des formations suivantes : préparateurs en pharmacie et préparateurs en pharmacie hospitalière, physicien médicaux, infirmiers, infirmiers anesthésistes, infirmiers de bloc opératoire, puéricultrices, infirmiers en pratique avancée, aides-soignants, auxiliaires de puériculture, ambulanciers, assistants de régulation médicale, masseurs-kinésithérapeutes, pédicures-podologues, ergothérapeutes, psychomotriciens, orthophonistes, orthoptistes, manipulateurs d’électroradiologie médicale, technicien de laboratoire médical, audioprothésistes, opticiens lunetiers, prothésistes et orthésistes, diététiciens, chiropracteurs, ostéopathes, psychologues et psychothérapeutes.
Publié le 14 mars 2022