Publication scientifique


Quand l'intelligence artificielle automatise la reconnaissance individuelle des animaux

Pour mieux étudier la démographie des populations de girafes, des écologues s'appuient sur l'intelligence artificielle pour optimiser la reconnaissance individuelle de girafes

De nombreux suivis à long terme en écologie reposent sur notre capacité à reconnaître les animaux individuellement, souvent d'une année sur l'autre. Afin d’étudier la démographie des populations de girafes, les écologues procèdent à des "captures" photographiques au sein de la zone Atelier de Hwange du CNRS au Zimbabwe. Chaque girafe a un pelage composé d'une myriade de taches distinctes qui permet à un œil entraîné de la reconnaître... c'est ce que l'ordinateur sait désormais faire ! Une équipe de chercheurs et ingénieurs du CNRS du laboratoire de Biométrie et Biologie Évolutive (LBBE – CNRS / Université Claude Bernard Lyon 1/ Vetagro Sup) et du Centre d’Écologie Fonctionnelle et Évolutive (CEFE – CNRS / Univ Montpellier / IRD / EPHE) a automatisé la reconnaissance individuelle de girafes sur des milliers de photos grâce aux techniques d'intelligence artificielle. Ces résultats sont parus le 18 mars 2021 dans la revue scientifique Methods in Ecology and Evolution.

Lire la brève scientifique complète sur le site du CNRS INEE
Publié le 4 mai 2021