Publication scientifique


Manteau dans la zone de transition : mélange chimique et état thermique

Dans une étude co-dirigée par un chercheur du Laboratoire de Géologie (LGL-TPE) de Lyon, des scientifiques fournissent une description plus fine de la composition du manteau terrestre à partir d'un modèle thermique global de la Terre.

Des informations sur la distribution de la température à l’échelle globale dans le manteau terrestre peuvent être obtenues à partir de l’enregistrement d’ondes sismiques échantillonnant le manteau terrestre entre des sources sismiques et des récepteurs répartis à l'échelle mondiale. L’interprétation des données sismiques en terme de température absolue est difficile, car cela nécessite de comparer les observations avec les propriétés élastiques à haute pression et température (p, T) et de séparer les effets de la température de ceux de la composition. De plus, différents jeux de données sismiques ont leur propre sensibilité spatiale, couverture et incertitudes qui doivent être incorporées pour éviter les biais d'interprétation.

Lire l'actualié complète sur le site du CNRS INSU
Publié le 10 novembre 2021