Publication scientifique


Les nouveaux bienfaits de lipides bioactifs contenus dans les produits laitiers

Des chercheuses du laboratoire CarMeN démontrent l’intérêt pour la santé d’une supplémentation en lipides polaires laitiers dans l’alimentation de femmes ménopausées à risque cardiovasculaire…

Il est de plus en plus admis que l’alimentation joue un rôle dans le développement ou la prévention de nombreuses maladies - cancers, maladies cardiovasculaires, obésité. Certains aliments sont particulièrement pointés comme facteurs de risque. C’est le cas des aliments gras.

Il est reconnu que certains lipides bioactifs comme les sphingomyélines et les céramides - bien qu’indispensables au fonctionnement de notre organisme -  sont associés aux maladies cardiovasculaires et/ou au diabète de type 2 lorsqu’ils sont en trop haute concentration dans le sang. Pourtant, il a aussi été montré que les produits laitiers, qui contiennent ce type de lipides bioactifs, sont associés à un moindre risque de développer des maladies cardiovasculaires.

Afin de mieux comprendre l’impact de ces lipides spécifiques des produits laitiers sur la santé, une équipe dirigée par le Dr Michalski du laboratoire Cardiovasculaire, Métabolisme, Diabétologie et Nutrition (CarMeN – Université Claude Bernard Lyon 1/INRAE/INSERM) a réalisé une vaste étude clinique (VALOBAB) auprès d’une population particulièrement exposée aux risques cardiovasculaires : les femmes ménopausées.
Les chercheuses ont étudié l’impact de cet apport en lipides bioactifs chez ces femmes. A leur régime alimentaire habituel, les participantes à l’étude ont ainsi consommé quotidiennement un fromage frais expérimental enrichi en lipides polaires laitiers, augmentant ainsi leur consommation de sphingomyélines et céramides.

Résultats : la consommation de lipides polaires laitiers a diminué la quantité d’espèces dites athérogènes de sphingomyélines et céramides dans le sang. Cet effet était même corrélé et contribuerait fortement à la diminution déjà observée du cholestérol (total et LDL) avec les lipides polaires laitiers. Autrement dit, ces lipides polaires laitiers seraient associés à une diminution du risque cardiovasculaire en améliorant non seulement le cholestérol, mais aussi différents lipides bioactifs sanguins.

Ces résultats démontrent les bénéfices qui pourraient être tirés d’une alimentation intégrant des produits laitiers entiers dans le cadre d’une consommation quotidienne mesurée. Les travaux du laboratoire CarMeN apportent également de nouvelles connaissances sur le métabolisme de molécules comme les céramides, qui pourraient agir en tant que molécules-signal dans l’impact bénéfique de la consommation de lipides polaires laitiers.
 

Source

Milk polar lipids favorably alter circulating and intestinal ceramide and sphingomyelin species in postmenopausal women. JCI Insight, 2021.
Mélanie Le Barz, Cécile Vors, Emmanuel Combe, Laurie Joumard-Cubizolles, Manon Lecomte, Florent Joffre, Michèle Trauchessec, Sandra Pesenti, Emmanuelle Loizon, Anne-Esther Breyton, Emmanuelle Meugnier, Karène Bertrand, Jocelyne Drai, Chloé Robert, Annie Durand, Charlotte Cuerq, Patrice Gaborit, Nadine Leconte, Annick Bernalier-Donadille, Eddy Cotte, Martine Laville, Stéphanie Lambert-Porcheron, Lemlih Ouchchane, Hubert Vidal, Corinne Malpuech-Brugère, David Cheillan, Marie-Caroline Michalski.
doi : https://doi.org/10.1172/jci.insight.146161
 

Contacts scientifiques

Marie-Caroline Michalski, Directrice de Recherche INRAE, responsable de l’équipe 1 du laboratoire CarMeN « Diet and food matrix in Obesity: role of the Intestinal tract and innovative Therapeutics » (DO-IT)
Mail : marie-caroline.michalski@inrae.fr | Tel : 04 26 23 61 71

Mélanie Le Barz, chercheuse post-doctorante dans l’équipe 1 de CarMeN
Mail : melanie.le-barz@univ-lyon1.fr | Tel : 04 26 23 61 75

Cécile Vors, chercheuse post-doctorante dans l’équipe 1 de CarMeN
Mail : cecile.vors@univ-lyon1.fr | Tel : 04 26 23 61 74

Publié le 31 mai 2021