Publication scientifique


Aérosols : identifier et observer en temps réel les molécules impliquées

Un équipe d'IRCELYON a développé une nouvelle technique d'analyse pour identifier en temps réel la structure de composés à l'origine de la formation d'aérosols.

Une des grandes incertitudes qui persiste autour du réchauffement climatique est l’impact des nuages. On sait qu’ils se forment par condensation d’eau autour de microparticules appelées aérosols. L’origine moléculaire de ces aérosols est quant à elle peu comprise et difficile à mesurer en temps réel car les concentrations dans l’air sont très faibles. Une équipe de scientifiques de l’IRCELYON (CNRS/Université Claude Bernard) a récemment mis au point une nouvelle technique d’analyse ultra-sensible basée sur la spectrométrie de masse. Cette technique leur a permis d’identifier, pour la première fois et en temps réel, la structure des composés impliqués dans la formation des embryons moléculaires à l’origine d’aérosols. Publiés dans la revue Nature Communications, ces résultats ouvrent la voie vers une meilleure compréhension et prédiction de la formation et volatilité des aérosols, et par conséquent du climat.

Lire le communiqué complet sur le site du CNRS INC.
Publié le 5 février 2021