Unité Mixte de Recherche 5558


Laboratoire de Biométrie et Biologie Evolutive (LBBE)

Agronomie, productions animale et végétale et agro-alimentaire

Adresse :
Campus de la Doua Bâtiment Gregor Mendel
43 Boulevard du 11 novembre 1918
69622 Villeurbanne Cedex
Tél :
33 (0)4 72 44 81 42
Fax :
33 (0)4 72 43 13 88
Sur Internet :
http://lbbe.univ-lyon1.fr
Rattachement(s) :
Faculté des Sciences et Technologies

Tutelle :

Lyon 1, VetAgroSup, CNRS

Organisation


Axe(s) de recherche

Le Laboratoire de Biométrie et Biologie Évolutive est un laboratoire associant la modélisation mathématique et informatique a des questionnements en écologie évolutive, génomique et santé.

Le laboratoire « Biométrie et Biologie Evolutive », c'est 13 équipes groupées en 3 départements et trois pôles de soutien à la recherche. Les points fondateurs sont la très forte composante méthodologique en modélisation du vivant (y compris humain) et des approches tant mathématique qu’informatique et bioinformatique au profit d'une recherche dans une perspective évolutive pour répondre à des questionnements à l'interface "Génomique-Ecologie-Santé".

C’est dans la synergie entre des problématiques biologiques propres et des développements méthodologiques que naissent la dynamique scientifique du laboratoire et ses résultats (265 publications/an).

Les recherches menées dans le département de Génétique et Génomique Évolutives  visent à comprendre l’évolution et le fonctionnement des systèmes biologiques en prenant en compte à la fois les paramètres populationnels et les mécanismes moléculaires (évolution des génomes, phylogénie, réseaux d’interaction, relation hôte/microorganismes).

Le département d’Écologie Évolutive étudie les mécanismes responsables de la dynamique adaptative des populations et des communautés par une approche phénotypique. Les thèmes abordées concernent les mécanismes d’émergence des pathogènes, le comportement et la dynamique des populations, la gestion et la conservation des espèces.

Le département BioMaths-Santé regroupe des équipes essentiellement médicales utilisant la modélisation avec une approche populationnelle dans le domaine de la santé et des relations santé-environnement. Les grandes problématiques abordées concernent notamment le cancer, les infections, l’AVC, la thérapeutique en cardiologie et  l'écotoxicologie.

Le LBBE a des interactions fortes avec le Pôle Rhône-Alpes de Bio-Informatique (PRABI) pour les développements méthodologiques (bases de données, logiciels) et avec la communauté scientifique de l’IFR41. Ie LBBE est fortement impliqué dans les problématiques de calcul intensif (représentant dans le réseau calcul du CNRS, coordinateur du réseau LyonCalcul).

Le LBBE est rarement prestaire de services pour l'industrie. Nous recherchons une relation partenariale en recherche avec les équipes de recherche ou de R&D, soit du secteur industriel en lien avec la biologie (agro-industries, industrie médicale, industrie du diagnostic, éco-industries), soit des collectivités engagées dans le secteur de la préservation de la faune, de la gestion et de la conservation des populations naturelles. Le LBBE a établi de tels partenariats avec EDF, bioMérieux, Bayer Crops Science, des PME en Europe et au Brésil, mais aussi avec l'ONCFS et des parcs régionaux ou nationaux. La recherche partenariale passe idéalement par des conventions CIFRE.

Parmi les grands projets nationaux ou internationaux, le LBBE est porteur du projet « Investissement d’avenir » ANCESTROME , de la ZONE ATELIER à HWANGE (CNRS INEE) un site unique de laboratoire in natura (Zimbabwe). Il bénéficie d'une ERC “Advanced Grant”.et d'un “International Associate Laboratory LIRIO” et a coordonné le GDRE Génomique comparative. Le LBBE représente 1/3 des équipes du LABEX ECOFECT dont il est porteur.