Unité Mixte de Recherche 5007


Laboratoire d'Automatique et de Génie des Procédés (LAGEP)

Sciences pour l'ingénieur

Adresse :
43 Boulevard du 11 Novembre 1918, Bâtiment CPE
69622 Villeurbanne Cedex
Tél :
04 72 43 18 45
Fax :
04 72 43 16 82
Sur Internet :
http://www-lagep.univ-lyon1.fr
Rattachement(s) :
Faculté des Sciences et Technologies

Tutelle :

Université Claude Bernard Lyon 1, CNRS

Organisation


Axe(s) de recherche

Le Laboratoire d’Automatique et de Génie des Procédés (LAGEP) est une unité de recherche mixte (UMR CNRS 5007) sous co-tutelle de l’Université Claude Bernard Lyon 1 et du CNRS. Il s’agit d’un laboratoire pluridisciplinaire en Sciences et technologies de l’information et de l’ingénierie et en génie Pharmacotechnique. Il s’applique à développer des recherches spécifiques dans chacun de ces domaines scientifiques en s’imposant des objectifs d’excellence en termes de publications, de coopérations internationales et d’insertion de ses doctorants. Par ailleurs, il promeut en son sein de nombreux travaux de recherche transversale.

Le Lagep est organisé en 4 équipes de recherche thématiques mais privilégie le fonctionnement par projet favorisant les collaborations :
  • Génie Pharmacotechnique : formulation de systèmes d’encapsulation, physicochimie, interaction avec les milieux biologiques,
  • Procédés d’Elaboration du solide (PES) : cristallisation-précipitation, séchage, transferts couplés de matière et de chaleur, transition de phase solide, polymorphisme,
  • Systèmes Non Linéaires Et Procédés(SNLEP) : développement théorique et la mise en œuvre d’outils pour : Analyser, Modéliser, Simuler, Contrôler et Optimiser les systèmes en Génie des Procédés.
  • Dynamique et Commande des Procédés et des systèmes de lois de conservation (DYCOP) : modélisation dynamique en génie des procédés, modèles bond graph, systèmes hamiltoniens, lois de conservation
L’objectif affiché est de fédérer des enseignants et des chercheurs en Automatique, en Génie des Procédés et en Pharmacotechnie qui, à travers ces thématiques développent des recherches de base (en liaison avec le CNRS) et en assurent le transfert (en liaison avec l'important secteur industriel de la région Rhône-Alpes).