Equipe d'accueil . EA 4130


Immunogénomique et Inflammation

Biologie, médecine, santé

Adresse :
Hôpital Edouard Herriot Pavillon P 5ème étage
5 Place d'Arsonval
69437 Lyon Cedex 04
Tél :
04 72 11 74 87
Fax :
04 72 11 74 29
Sur Internet :
http://sfrsantelyonest.univ-lyon1.fr/unite57-ea-4130.html
Rattachement(s) :
Faculté de Médecine Lyon Est

Tutelle :

Lyon 1 – Hospices Civils de Lyon (HCL)

Organisation


Axe(s) de recherche

L'Unité immuno-génomique et inflammation EA 4130 est située sur le site de l'Hôpital Edouard Herriot. Elle centre ses activités sur la recherche translationnelle en profitant de cette localisation.
Les thèmes cliniques concernent l'inflammation chronique en général, plus particulièrement au cours de la polyarthrite rhumatoïde. Ils abordent l'hétérogénéité de la présentation clinique, l'évaluation du risque cardiovasculaire et la réponse clinique et biologique aux traitements biologiques. Cette recherche est en lien direct avec le service d'immunologie clinique et de rhumatologie de l'Hôpital Edouard Herriot et repose sur une importante biocollection développée depuis 1992.
Un thème important de cette recherche clinique est centré sur les biomarqueurs avec un effort particulier sur l'analyse extensive par puces Affymetrix de l'expression des gènes dans le sang total. Ces techniques sont appliquées à la prédiction de réponse aux biothérapies anti-TNF.
Les thèmes plus biologiques sont largement dominés par l'étude du rôle de l'Interleukine 17.
Le laboratoire a eu une contribution majeure dans la définition du role pro inflammatoire et destructeur de cette cytokine. Ces résultats sont à la base des développements thérapeutiques actuellement en cours.
Les thèmes développés actuellement sont l'effet différentiel de l'IL-17 sur les cellules endothéliales et les synoviocytes, sur la différenciation des cellules mésenchymateuses en ostéoblastes. Pour mieux comprendre l'effet de l'IL-17 dans les mécanismes de chronicité est étudiée l'interaction entre cellules mésenchymateuses d'origine différente et la différenciation des cellules T en lymphocytes Th17.