Unité Mixte de Recherche 5824


Groupe d'Analyse et de Théorie Economique Lyon-Saint-Etienne (GATE)

Sciences de la société

Adresse :
BP 167
93 Chemin des Mouilles
69131 Ecully Cedex
Tél :
33 (0)4 72 86 60 60
Fax :
33 (0)4 72 86 60 90
Sur Internet :
http://www.gate.cnrs.fr
Rattachement(s) :
Institut de science financière et d'assurances (ISFA)

Tutelle :

Lyon 2, UJM, Lyon 1, ENS Lyon, Centre Léon BERARD, CNRS

Axe(s) de recherche

Constitué en 1997, le GATE (Directrice MC Villeval) est une Unité Mixte de Recherche rattachée à titre principal au CNRS et à l'Université Lyon 2, et à titre secondaire à l'Université Lyon 1, l'Ecole Normale Supérieure LSH et le Centre Léon Bérard.

Les travaux conduits relèvent de l'économie théorique et de l'économie appliquée. Ils s'appuient sur des modélisations fondées sur la théorie des jeux et la théorie des contrats en particulier et, sur le plan empirique, sur des méthodes économétriques et expérimentales. Le laboratoire est réputé pour ses travaux en économie expérimentale et en économie comportementale.

Un Laboratoire Expérimental, équipé de 30 ordinateurs et d'appareils de mesures physiologiques, permet de tester une variété importante de jeux expérimentaux. Ses informaticiens ont conçu le logiciel d'économie expérimentale (REGATE).

Les chercheurs du laboratoire publient dans les (meilleures revues de la discipline (Econometrica, American Economic Review, Journal of Economic Theory, Management Science).

Le GATE édite une série de Working-Papers, et organise trois séries de séminaires. Il est également organisateur de manifestations (parmi les plus récentes, le congrès européen de l'Economic Science Association, les Journées de l'AFSE ;et d'économie expérimentale, 2nd European Workshop in Experimental and Behavioral Economics les Doctoriales MACROFI (Réseau inter-universitaire de recherche en macroéconomie financière), Colloque Enjeux économiques, sociaux et environnementaux de la libéralisation commerciale des pays du Maghreb et du Proche-Orient).

Le GATE développe des coopérations internationales de recherche avec plus de 20 Universités étrangères en Amérique du Nord, en Chine, et dans de nombreux pays européens (University of California at Santa Barbara, Cambridge University, Tilburg University, Université de Montréal, Université Laval à Québec, Beijing Normal University, Aarhus School of Business, Tucson University). Des programmes d'échange permettent aux doctorants de passer 6 mois dans un laboratoire étranger au cours de leur parcours doctoral.