Université Lyon 1
Université de Lyon

Les aides à la formation doctorales



Plusieurs systèmes d'aides soutiennent la préparation d'une formation doctorale dans des contextes divers : à l'université, en entreprise, dans un organisme de recherche ou à l'étranger. Cette liste non exhaustive, présente les aides financières les plus connues.

Les contrats doctoraux


Le contrat doctoral est un salaire versé par l'université dans le cadre d'un contrat de travail à durée déterminée de 3 ans afin de permettre au doctorant de se consacrer pleinement et exclusivement à ses travaux de recherche pour la préparation de sa thèse. Le montant du salaire est de 1684,93 euros bruts mensuels depuis le 1er juillet 2010.
Procédure : les candidatures se font auprès des Ecoles Doctorales selon le calendrier propre à chaque école.

Recrutement des doctorants pour une activité complémentaire d'enseignement (ACE) à l'Université Claude Bernard Lyon 1 - Campagne 2014-2015 :


Le décret du 23 avril 2009 relatif aux doctorants contractuels des établissements publics d'enseignement supérieur ou de la recherche, prévoit la possibilité pour un doctorant, d'exercer des activités autres que celles liées à la préparation de son doctorat, notamment d'assurer une mission d'enseignement.

L'UCBL va prochainement procéder au recrutement de ses doctorants contractuels souhaitant effectuer une ACE.

Le doctorant contractuel assurant une mission d'enseignement effectue par an 64h équivalent TD pour une rémunération brute mensuelle de 335,39 euros (montant 2013). Afin de permettre une adéquation entre les enseignements et les obligations de service, le volume d'heures effectuées par le doctorant avec ACE peut être modulé de telle sorte que le nombre total d'heures effectuées sur 3 ans soit de 192h, avec une modulation de service de +/- 16 heures par an. Les enseignements se font prioritairement en 1er cycle (DEUST, DUT, Licence, Diplôme de formation générale en santé) et est constitué exclusivement de TD/TP. La participation obligatoire aux enseignements transversaux représente, pour chaque doctorant avec ACE, un volume d'environ 30h éqTD réparties sur 3 ans.

Peuvent candidater les doctorants bénéficiant d'un contrat doctoral, régi par le décret n°2009-464 du 23 avril 2009 relatif aux doctorants contractuels des établissements publics d'enseignement supérieur ou de recherche, quel que soit l'établissement ou l'EPST gestionnaire du contrat et l'établissement d'inscription en thèse.
Les doctorants bénéficiant d'un autre type de contrat de travail ou d'une bourse ne sont pas éligibles.

Si vous êtes intéressé(e) par ce dispositif, vous voudrez bien faire parvenir votre dossier de candidature [DOC - 425 Ko] à l'adresse mail suivante celine.fiordalisi@univ-lyon1.fr ou au service des études doctorales par courrier postal.
La date limite de retour des dossiers de candidature est fixée au mercredi 3 septembre 2014.
Du 10 au 19 septembre, les candidats seront auditionnés par les jurys des Secteurs Disciplinaires auprès desquels ils auront candidatés.
Les résultats seront communiqués par mail aux candidats le vendredi 26 septembre.

Activité complémentaire "Doctorant-expert" :



Le contrat doctoral intègre ce dispositif dans le cadre des missions complémentaires appelées expertises en entreprises.

Définition de la mission du doctorant-expert :

Une activité exercée sous la forme d’une mission effectuée par un doctorant dans une entreprise, une administration ou une collectivité territoriale, en parallèle à son travail de doctorat au sein d’une unité de recherche. Le thème de cette mission se situe dans le domaine des compétences acquises par le doctorant tout au long de son parcours; il ne présente pas nécessairement un lien direct avec son sujet de recherche.

Les doctorants concernés :

Les conditions sont identiques à celles des activités complémentaires en enseignement (ACE). Peuvent être bénéficiaires tous les doctorants recruté sur un contrat à durée déterminée (contrat-doctoral, allocation de recherche du ministère, d'un organisme de recherche, d'une région…). Cette disposition permet au doctorant d’alterner entre des missions d'enseignement et des missions d'expertises (ou de valorisation).


Recrutement du doctorant-expert par l'université :

Le recrutement du doctorant-expert par l’université fait l’objet d’un avenant au contrat doctoral initial entre le doctorant contractuel et l’université. Ce contrat-cadre prévoit la réalisation d’une ou plusieurs missions en entreprise, pour le compte de l’université.

Les missions :

Chaque mission est effectuée dans le cadre d’une convention tripartite entre l’université, l’entreprise (ou administration, collectivité territoriale) et le doctorant, prévoyant la facturation de la mission par l’université (ou le PRES, ou tout autre établissement d'enseignement supérieur) à l’entreprise, aux conditions du marché. Le doctorant est associé à ou est à l’origine de la détermination de sa mission avec l’entreprise et l’université (par l’intermédiaire de l’école doctorale). Il bénéficie d'un accompagnement mis en place par l'université (ex: possibilité de faire appel à un référent).

Durée et rémunération :

Le doctorant réalise une ou des missions d'une durée totale annuelle de 32 jours. Ces missions peuvent être accomplies tout au long de l’année selon des modalités adaptées à chacune des missions et compatibles avec le travail de recherche du doctorant. La rémunération de l'activité complémentaire 'doctorant-expert' est égale à celle versée pour l'activité complémentaire en enseignement.

site doctorant-expert


- Les conventions CIFRE (Conventions Industrielles de Formation par la REcherche) : 

Depuis leur création en 1981, Les CIFRE sont gérées et animées par l'Association Nationale de la Recherche Technique (ANRT) pour le compte du Ministère de la Recherche. La convention CIFRE associent autour d'un projet de recherche qui aboutira à une soutennace de thèse, trois partenaires : une entreprise, un jeune diplômé, un laboratoire.
Elles s'adressent aux entreprises qui s'engagent à confier à un jeune diplômé (bac+5) un travail de recherche en liaison directe avec un laboratoire extérieur. L'entreprise signe un contrat de travail à durée indéterminée ou déterminée de 3 ans et verse à son "jeune Cifre" un salaire annuel brut minimum de 23 484 euros (valeur 2009).
Pour plus d'informations : (lien vers www.anrt.asso.fr)


- Les contrats d'Allocataire de Recherche de la Région Rhône Alpes :

La région Rhône Alpes accorde des financements aux doctorants dans le cadre de projets de recherche inclus dans le dispositif ARC (Communautés Académiques de Recherche). 


- Les aides des associations caritatives et des fondations :

Un certain nombre d'associations caritatives offre des financements sous forme de contrats de travail aux doctorants (essentiellement dans le domaine médical). Ces aides sont généralement ciblées sur une thématique de recherche ayant une relation directe avec l'objet de l'association. Le candidat doit se reporter au site internet de ses associations.

- Ligue Nationale Contre le Cancer (LNCC)
- Association Française contre la Myopathie (AFM)
- Association pour la Recherche contre le Cancer (ARC)
- Fondation pour la Recherche Médicale (FRM) ...

- les Attachés Temporaires d'Enseignement Supérieur et de Recherche (ATER) :

Ce type de contract donne la possibilité de terminer une thèse tout en enseignant, dans le cadre d'un statut d'agent contractuel. En tant qu'ATER, le doctorant assure un enseignement de 128 heures de cours ou de 192 heures de travaux dirigés ou 288 heures de travaux pratiques par an (possibilité d'exercer à temps partiel 50 %).

Plus d'informations

Contact et recrutement : service de la DRH Lyon 1


- Bourses des ambassades de France à l'étranger :

Les bourses du Gouvernement français sont allouées par le Ministère des affaires étrangères et européennes, pour des études, des stages ou des séjours liguistiques en France. La majorité d'entre elles sont attribuées par les Services de coopération et d'action culturelle des Ambassades et des Consulats Généraux de France à l'étranger. Quelque soit leur pays de résidence, les candidats doivent donc, avant leur départ et suffisament à l'avance, s'adresser directement à ces Services situés dans leurs pays d'origine afin d'obtenir toutes les informations relatives à ces bourses : conditions d'attribution, calendrier de sélection, dossiers à constituer.
Il existe plusieurs catégories de bourses : les bourses d'études, les bourses de stage, les bourses de séjour scientifque de haut niveau.

Plus d'informations


<- Les bourses des Gouvernements étrangers :

Certains pays accordent des bourses permettant des études à l'étranger. Les étudiants doivent se renseigner auprès du ministère de l'éducation de leur pays d'origine ou auprès de l'organisme en charge des bourses.


Les aides complémentaires à la mobilité internationale des doctorants :


- Le Programme de bourses d'excellence Eiffel doctorat :

L'appel d'offre 2013/2014 est lancé.

Le programme de bourses d'excellence Eiffel, lancé en 1999 par le Ministère des Affaires Etrangères, est destiné à soutenir l'action de recrutement à l'international des établissements d'enseignement supérieur français, dans un contexte de concurrence accrue entre pays développés pour attirer l'élite des étudiants étrangers dans diverses formations, notamment au niveau doctorat. 

Ce dispositif permet de financer une mobilité de 10 mois dans le cadre d'une cotutelle ou d'une codirection de thèse (de préférence en 2ème et 3ème année de thèse). L'allocation mensuelle est de 1400 euros.

Les candidatures doivent être exclusivement présentées par les directeurs de thèse, les doctorants ne pouvant candidater directement.


Voir les conditions et modalités de l'appel d'offre [PDF - 388 Ko]

Contact : celine.fiordalisi@univ-lyon1.fr


Bourses de la Région Rhône Alpes - CMIRA ACCUEIL DOC / EXPLORA DOC :


L'appel à projet 2013 est clos.

Cet appel à projets vise à renforcer les coopérations internationales dans le domaine de l'enseignement supérieur et de la Recherche, en attribuant notamment une aide à la mobilité individuelle, sortante ou entrante.
ACCUEIL DOC (mobilité entrante) :
publics ciblés :
Doctorants étrangers issus en priorité d'une région partenaire de la Région Rhône-Alpes effectuant une action de recherche en Rhône-Alpes.

EXPLORA DOC (mobilité sortante) :
publics ciblés :
Doctorants inscrits dans un établissement de Rhône-Alpes et effectuant une action de recherche dans les régions partenaires de la Région Rhône Alpes. Dans le cas de candidats étrangers, l'établissement (laboratoire) d'accueil doit obligatoirement se situer dans un pays différent du pays d'origine du candidat.
L'établissement étranger d'accueil doit être habilité à délivrer un diplôme équivalent au doctorat français.

Montant des aides :
710 euros par mois justifié, pour une durée comprise entre 3 et 6 mois, non fractionnable au sein d'un établissement d'enseignement supérieur et de recherche situé en Rhône-Alpes ("ACCUEIL DOC") ou à l'étranger ("EXPLORA DOC").
Les aides "ACCUEIL DOC" et "EXPLORA DOC" ne peuvent être accordées qu'une seule fois à un même bénéficiaire sauf en cas de candidats en cotutelle de thèse, lesquels pourront présenter deux demandes sur deux années différentes.

Les candidatures présentées doivent s'inscrire soit dans le cadre d'accords de coopération inter établissements ou entre laboratoires de recherche rhônalpins et étrangers en cours de validité.
Elles devront concerner et impliquer en priorité une région partenaire de la Région Rhône-Alpes. Cette dernière privilégiera, à hauteur de 70% ces partenariats.

Contact : Direction des Relations Internationales - Caroline GREMY