Culture scientifique


Quand la recherche inspire la Fête des Lumières

L'installation artistique Platonium, présentée du 8 au 10 décembre 2016, met en lumière les merveilles de la science récente en physique, astrophysique et chimie.

Vue de la cour haute de l'Hôtel de Ville de Lyon avec la suspension monumentale © CNRS, Éric Michel, Adagp Paris 2015 & Akari Lisa Ishii (ICON). Visuel Alban Perret

Vue de la cour haute de l'Hôtel de Ville de Lyon avec la suspension monumentale © CNRS, Éric Michel, Adagp Paris 2015 & Akari Lisa Ishii (ICON). Visuel Alban Perret


Le temps de la Fête des lumières, venez découvrir Platonium, une œuvre artistique inédite produite par le CNRS, avec le soutien de l'Université de Lyon et de l'Université Claude Bernard Lyon 1 !

Imaginée par les artistes Eric Michel et Akari-Lisa Ishii, Platonium sera déployée dans la cour de l'Hôtel de Ville de Lyon (cour principale et atrium).

Son nom est un clin d'œil au mythe de la caverne de Platon. En plaçant le public au cœur des connaissances et des défis scientifiques actuels, l'œuvre propose un cheminement comparable à celui du philosophe grec qui nous incite à sortir de l'obscurité pour comprendre le monde. Ce dispositif éphémère et immersif sera constitué d'installations, de mises en lumière, de sons et de vidéos.

L'atrium abrite plus d'une quinzaine d'écrans, évoquant l'œuvre Zapping zone de Chris Marker. Chaque vidéo illustre ce que représente la lumière pour des scientifiques de l'Institut lumière matière (Université Claude Bernard Lyon 1/CNRS) et du Centre de recherche astrophysique de Lyon (Université Claude Bernard Lyon 1/CNRS/ENS de Lyon). Cet ensemble esthétique et hypnotique est une plongée vertigineuse dans l'infiniment petit et l'infiniment grand.

Le second espace (cour principale de l'Hôtel de ville) s'ouvre sur un puits de lumière monumental de six mètres de haut, plongeant dans le sol de ce lieu magnifique. Cette hyper-structure est un montage inédit de fines bandes de tissus lumineux, réalisées par Brochier Technologies et actuellement étudiées comme outil possible de dépollution de l'air et de l'eau par l'Institut de recherches sur la catalyse et l'environnement de Lyon (Université Claude Bernard Lyon 1/CNRS).

Conçu en complément de la visite, le site www.cnrs.fr/platonium vous permettra de décrypter la science qui s'y cache.
Publié le 14 novembre 2016 Mis à jour le 15 novembre 2016