Distinction / prix


10 ans des bourses ERC: Lyon 1 fière de ses chercheures

A l'occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes, Lyon 1 rend hommage à deux enseignantes-chercheures lauréates de bourses ERC.

En 2017, les bourses ERC (European Research Council, ou Conseil Européen de la Recherche) ont dix ans. Ces dotations encouragent la recherche de très haute qualité via un financement important, en particulier les recherches exploratoires dans toutes les disciplines sur la base de l’excellence scientifique. Elles sont attribuées à un.e chercheur.e individuellement, pour lui permettre de développer son travail à l’endroit et avec l’équipe de son choix.

L’Université Claude Bernard Lyon 1 a hébergé quatorze lauréat.es de bourses ERC depuis 2009 : l’établissement leur rendra hommage lors d’un événement organisé à l’automne 2017.

Parmi ces scientifiques de haut niveau, Lyon 1 est particulièrement fière de souligner la présence de deux chercheures :

  • Bénédicte Py (Centre International de Recherche en Infectiologie - CIRI), lauréate Consolidator grant 2013, pour son projet UbInflam "Regulation of inflammasome activity through NLRP3 ubiquitination level", en français "Régulation de l'activité de l'inflammasome par l'ubiquitination de NLRP3"

    La réponse inflammatoire est généralement bénéfique pour l'organisme car elle le protège efficacement contre les infections et permet la réparation des tissus. Cependant lorsque l'inflammation est chronique ou excessive, elle devient délétère participant au choc septique et causant des syndromes auto-inflammatoires pouvant causer jusqu'à la mort du patient.

    Un nombre croissant d'études soulignent le rôle de l'inflammation chronique dans la progression de pathologies multifactorielles aussi répandues que le diabète de type 2, la maladie de la goutte, la maladie d'Alzheimer, l'athérosclérose ou le cancer. L’équipe de Bénédicte Py cherche à comprendre les mécanismes moléculaires régulant l'inflammation dans le but d'identifier de nouvelles cibles thérapeutiques et de nouveaux gènes de susceptibilité pour ces pathologies.

 

  • Cathy Quantin Nataf (Laboratoire de Géologie de Lyon Terre, Planète, Environnement), lauréate Starting grant 2011, pour son projet e-Mars "Evolution of Mars", en français "L’évolution de Mars".

    L’objectif du projet e-Mars est d’utiliser de manière originale les données disponibles sur la Planète rouge. L’équipe de Cathy Quantin Nataf combine des données issues des quatre dernières missions martiennes pour comprendre l’évolution dans le temps de Mars et de son climat : topographie, imagerie visible, spectro-imagerie infra-rouge…  L’application développée dans le cadre du projet permet de combiner les données massivement et vingt fois plus rapidement que celles existant jusqu’alors.

    Grâce à cet outil inédit, l’équipe de Cathy Quantin Nataf a pu proposer le site finalement choisi par l’Agence Spatiale Européenne pour l’atterrissage du rover d’exploration martienne ExoMars.

 

Dans le cadre de la Journée Internationale des Droits des Femmes,  l’Université Claude Bernard Lyon 1 s’associe à la communauté scientifique pour rendre hommage à ces deux chercheures, et souhaiter que les nombreuses étudiantes qui rejoignent chaque année l’établissement puissent suivre leur exemple !

Publié le 6 mars 2017 Mis à jour le 8 mars 2017